Accueil  >>  Master  >> Génie civil  >>  Sol et infrastructure
Langue des Descriptions :
  Etendu aux fiches UE.
  • Domaine : Masters du domaine SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE
  • Diplôme : Master
  • Mention : Génie civil
  • Parcours : Sol et infrastructure
Présentation :
Modalité de formation :
  • Formation initiale
  • Formation continue
Formation diplomante
Nature de la Formation :
Diplôme national
Niveau de recrutement :
BAC+3, BAC+4
Niveau de sortie :
BAC+5
Durée de la formation :
4 semestres
Adresse web d'inscription :
https://ecandidat.univ-lyon1.fr/
Diplôme co-accrédité :
Cette formation est co-accréditée avec le(s) établissement(s) suivant(s) :
  • Ecole Centrale de Lyon
  • Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat (ENTPE)
  • Ecole Nationale d'Ingénieurs de Saint Etienne (ENISE)
Langues d'enseignement :
  • FR  Français
Description de la formation :

Les diplômés du  parcours s’inséreront en tant que cadres techniques au sein des bureaux d'études techniques (structure, maîtrise d'œuvre), des services techniques (villes, collectivités locales, maîtrise publique d'ouvrages) ou dans les services dédiés des grandes entreprises. Les  poursuites dans un axe recherche en thèse ou en recherche et développement sont également favorisées dans des laboratoires universités ou institut.

La formation s’appuie sur une forte expertise des chercheurs, des enseignants-chercheurs et de professionnels des établissements institut et entreprises partenaires du domaine de la Géotechnique et des Travaux Publics.

On s’attachera à expliciter les enjeux de la conservation du patrimoine bâti à forte enjeu économique qui est au centre des préoccupations de ce parcours.  Il s’agit principalement des barrages, digues, tunnels, routes et ponts.

La conservation du patrimoine bâti toute comme l’innovation propre aux disciplines associées au parcours s’appuient sur :

- une connaissance approfondie du comportement mécanique des géomatériaux, constitutifs de ces ouvrages. Ces géomatériaux sont des sols granulaires ou argileux, béton, bitume et enrobés bitumineux. 

- une modélisation du comportement des géomatériaux utilisable par l’ingénieur mais aussi fondée sur des outils à la fois théoriques et numériques sophistiqués

- une approche multi-échelles qui s’achève ici par la compréhension du comportement des ouvrages in situ. Elle est permise par une instrumentation des ouvrages, des essais  non destructif et par une modélisation parfois multi-physique utilisant des outils numériques pour l’ingénieur mais aussi des codes de calcul plus sophistiqués développés dans les laboratoires partenaires du parcours
Public concerné et pré-requis :

Etudiants M1 ou Etudiants Ecole d'ingénieur

Spécificités et conditions d'accès :

M1 ou Etudiant en quatrième année de cycle ingénieur

Compétences acquises dans cette formation :

De manière générale, les compétences communes à l’ensemble de la mention sont :

-   Connaissance et compréhension d'un champ scientifique et technique de spécialité.

-   Maîtrise des méthodes et des outils de l'ingénieur : identification et résolution de problèmes, même non familiers et non complètement définis, collecte et interprétation de données, utilisation des outils informatiques, analyse et conception de systèmes complexes, expérimentation.

-   Prise en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels : compétitivité et productivité, innovation propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité.

-   Aptitude à travailler en contexte international : maîtrise d'une langue étrangère.

Modalités d'inscription :

par interface ecandidat, voir dates sur le site de LYON 1

Modalités d'évaluation des connaissances :

Contrôle continu

Effectifs des années antérieures :

15 étudiants

Taux de réussite des années antérieures :
nouvelle accréditation
Intervenants :
Les enseignants sont soit des universitaires soit des professionnels ce qui permet un ancrage fort vis-à-vis du milieu professionnel, de l'innovation et de la recherche.
Les entreprises impliquées dans cette spécialité sont des entreprises de la construction et de la réhabilitation des ouvrages (VINCI, EIFFAGE), des maitres d’ouvrages (EDF, CNR), des centres techniques (IFSTTAR, CSTB, CETU, CETICM, CETE) et de plusieurs bureaux d’études (ARCADIS, SETEC).
Responsabilité du Parcours :
FERRIER emmanuel
0472692121
Contact scolarité :
SCOLARITé FST, DéPARTEMENT MéCANIQUE
04 72 43 19 87
Composante(s) de l'université responsable de cette formation :
Faculté des Sciences et Technologies / Dépt. de Mécanique
Les enquêtes d’insertion professionnelle sont réalisées par l'Observatoire de la Vie Etudiante.
Lien vers Statistiques d’insertion professionnelle
Métiers (en référence à Vocasciences)
Au vue des connaissances et des compétences acquises durant la formation, des stages réalisés et/ou des concours réussis, les diplômés de cette formation peuvent prétendre aux métiers suivants :
 Directeur études, recherche et développement Enseignant chercheur Ingénieur calcul Ingénieur de recherche Responsable de laboratoire de recherche

Activités socio-économiques en lien avec la formation :
  • BTP - Génie civil - Géologie
  • Environnement - Ecologie
  • Recherche et développement scientifique
Date de la dernière mise-à-jour : 15/06/2017