Accueil  >>  Master  >>  Santé publique  >>  Pharmacologie, modélisation et essais cliniques  >>  Analyse de données génétiques et génomiques en santé
  • Domaine : Masters du domaine SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE
  • Diplôme : Master
  • Mention : Santé publique
  • Parcours : Pharmacologie, modélisation et essais cliniques
  • Unité d'enseignement : Analyse de données génétiques et génomiques en santé
Nombre de crédits de l'UE : 3
Code APOGEE : DBH2062M
UE pour ce parcours
UE valable pour le semestre 3 de ce parcours
    Responsabilité de l'UE :
ROY PASCAL
 pascal.royuniv-lyon1.fr
04.78.86.21.84
 pascal.roychu-lyon.fr
    Type d'enseignement
Nb heures *
Cours Magistraux (CM)
20 h
Travaux Dirigés (TD)
10 h
Travaux Pratiques (TP)
0 h
Total du volume horaire
30 h
* Ces horaires sont donnés à titre indicatif.
    Conditions d'accès à l'UE :

Les étudiants inscrits au M2 B3S ainsi que les étudiants des autres parcours de M2 du MSP ayant choisi cette UE en optionnel.

    Programme - Contenu de l'UE :

Programme : L’objectif de cet UE est de former les étudiants à l’analyse de données de grandes dimensions issues de la génétique, de la génomique et de la post-génomique (transcriptome, protéome)

    Compétences acquises :
Méthodologiques :

Compétences acquises : A l’issue du module, les étudiants connaîtront les particularités des données de grande dimension et sauront utiliser les méthodes utiles pour ce type de données. Ils sauront programmer l’analyse d’étude d’association en génétique, d’étude dans l’un ou l’autre des domaines de la « omique ».



Techniques :

Cours théoriques

- Technologie à haut débit, « omique ». Prétraitement des données. Analyse de variables multiples. Méthodes exploratoires : classification non supervisée, projection sur sous-espaces (ACP). Analyse univariée en situation d’hypothèses multiples. Correction selon Bonferroni, Sidak, FDR, FWER. Impact de la grande dimension sur la puissance. Notion de sélection de variable. Notion de biais. Extraction des variables (régression Partial Least Square). Sélection de variables (pénalisation de type L1, L2, sparse PLS). Intégration de variables clinico-biologiques classiques et de variables de type « omique ».

- Génétique. Génétique des populations. Equilibre d’Hardy Weinberg dans le cas de la transmission biallèlique et multiallélique. Notion de gène candidat. Études d’association génétique (études cas-témoins, méthode TDT).

TP : A partir de jeux de données publiques et de jeux de données dédiés à l’illustration, les différentes étapes de l’analyse de données de grandes dimensions seront réalisées par les étudiants (protéomique, transcriptomique)

Des illustrations d’étude d’association seront proposées. 


    Modalités de contrôle des connaissances et Compétences 2018-2019 :
TypeLibelléNatureCoef. 
CTContrôle TerminalCT : Donnee genetique-genomiquOral - Ecrit3
    Liste des autres Parcours / Spécialité / Filière / Option utilisant cette UE :
Date de la dernière mise-à-jour : 18/04/2018
SELECT * FROM parcours INNER JOIN ue_parcours ON PAR_ID_FK=PAR_ID INNER JOIN mention ON MEN_ID = PAR_MENTION_FK WHERE PAR_ACTIVATE = 0 AND UE_ID_FK='16173' ORDER BY UE_ID_FK ASC, PAR_ID_FK ASC