Accueil  >>  Master  >>  Electronique, énergie électrique, automatique  >>  Génie des systèmes automatisés  >>  Systèmes Linéaires - Approche Fréquentielle
  • Domaine : Masters du domaine SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE
  • Diplôme : Master
  • Mention : Electronique, énergie électrique, automatique
  • Parcours : Génie des systèmes automatisés
  • Unité d'enseignement : Systèmes Linéaires - Approche Fréquentielle
Nombre de crédits de l'UE : 3
Code APOGEE : GEP1042M
UE Obligatoire pour ce parcours
UE valable pour le semestre 7 de ce parcours
    Responsabilité de l'UE :
MASCHKE BERNHARD
 bernhard.maschkeuniv-lyon1.fr
04.72.43.18.42
    Type d'enseignement
Nb heures *
Cours Magistraux (CM)
12 h
Travaux Dirigés (TD)
9 h
Travaux Pratiques (TP)
9 h
Total du volume horaire
30 h
* Ces horaires sont donnés à titre indicatif.
    Programme - Contenu de l'UE :
Dans cette unité d’enseignement on étudie de différentes méthodes fréquentielles de conception pour les correcteurs stabilisants. Dans un premier temps nous évoquons quelques rappels sur les méthodes classiques du domaine fréquentiel : Bode, Nyquist et Black/Nichols. En prenant pour exemple un système linéaire du premier ordre ou du second ordre on étudie les notions importantes de l’automatique : stabilité relative, précision, temps de réponse et correcteurs PID. Ensuite nous introduisons les espaces vectoriels normés H2,  H-infini et leur rôle  dans l’analyse et la conception des systèmes asservis par l’approche fréquentielle. On met l’accent sur la notion de la stabilité interne et la paramétrisation des correcteurs stabilisants par la méthode de Youla. L’objectif à atteindre de l’UE est que les étudiants sachent construire des correcteurs satisfaisant à la fois la stabilité interne et le cahier des charges : rejet asymptotique des perturbations et poursuite des trajectoires.  L’étude de la fonction de sensibilité et de la fonction de poursuite est approfondie au travers des TP effectués à l’aide du logiciel Matlab. Dans la dernière partie du cours, on aborde des systèmes linéaires ayant un retard pur à la sortie. On explique comment construire un correcteur/prédicteur de Smith assurant la stabilisation de tels systèmes.
    Modalités de contrôle des connaissances et Compétences 2018-2019 :
TypeLibelléNatureCoef. 
CTContrôle TerminalCT : SLAFEcrit session 1 / Ecrit session 23
    Liste des autres Parcours / Spécialité / Filière / Option utilisant cette UE :
Date de la dernière mise-à-jour : 26/08/2019
SELECT * FROM parcours INNER JOIN ue_parcours ON PAR_ID_FK=PAR_ID INNER JOIN mention ON MEN_ID = PAR_MENTION_FK WHERE PAR_ACTIVATE = 0 AND UE_ID_FK='8764' ORDER BY UE_ID_FK ASC, PAR_ID_FK ASC