Université Lyon 1
Université de Lyon
Arqus
Accueil  >>  Master  >> Biodiversité, écologie et évolution  >>  M2 Ecologie de l’Anthropocène : urbanisation, biodiversité, eau
Langue des Descriptions :
  Etendu aux fiches UE.
  • Domaine : Masters du domaine SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE
  • Diplôme : Master
  • Mention : Biodiversité, écologie et évolution
  • Parcours : M2 Ecologie de l’Anthropocène : urbanisation, biodiversité, eau
Le plus de l'université Lyon 1 :
Ce parcours est unique en France. Il s'inscrit dans l'environnement de recherche du site lyonnais, caractérisé par un fort dynamisme sur les questions de la ville et de l'eau, ainsi que de la biodiversité. Par exemple, l'Université Lyon 1 porte l'Ecole Universitaire de Recherche H2O'Lyon, une structure pluridisciplinaire ayant pour objectifs de stimuler la formation et la recherche autour des sciences de l'eau. Les laboratoires de l'Université Lyon 1 sont fortement impliqués dans le master, comme Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisé (UMR 5023), le Laboratoire de Biometrie et de Biologie Evolutive (UMR 5558)  et le Laboratoire d'Ecologie Microbienne (UMR 5558). Le Laboratoire Environnements, Villes, Société (UMR 5600, Universités Lyon 2 et Lyon 3, Ecole Normale Supérieure de Lyon, INSA-Lyon), regroupant des géographes, architectes et urbanistes, est lui aussi partenaire du Master BEE - EAube.
   
    Présentation :
Modalité de formation :
Nature de la Formation :
Diplôme national
Durée de la formation :
4 semestres
Lieux de formation :
Cette formation est dispensée principalement sur le(s) site(s) suivant(s) :
  • Villeurbanne - La Doua
Langues d'enseignement :
  • FR  Français
  • ANG  Anglais
    Secteurs disciplinaires concernés :
  • Biologie - Biochimie
  • Environnement - Ecologie
    Activités socio-économiques en lien avec la formation :
  • Environnement - Ecologie
  • Recherche et développement scientifique
Date de la dernière mise-à-jour : 11/05/2022
    Description de la formation :
Le parcours Ecologie de l’Anthropocène : Urbanisation, Biodiversité, Eau a pour objectifs de former des écologues expert.e.s et chercheur.e.s capables de travailler en pluridisciplinarité avec les autres sciences humaines, environnementales ou technologiques dont les apports sont indispensables à la compréhension du fonctionnement des écosystèmes de l’anthropocène. Il s’agit de développer au cours de la formation une vision holiste des écosystèmes.

L’anthropocène est une ère où le fonctionnement des écosystèmes est conditionné par l’humanité et ses activités à toutes les échelles spatiales et temporelles. Par les processus d’urbanisation généralisée, qui pénètre tous les espaces même les plus reculés, il affecte la biodiversité, qui connaît une crise sans précédent, ainsi que le fonctionnement des hydrosystèmes, réduisant l’habitabilité de la planète pour tous les êtres vivants, humains compris. Il y a donc une urgence à former des écologues conscient.e.s des enjeux et capables de les confronter, dans la recherche académique ou privée, mais aussi dans l’expertise et l’action.

Le parcours EAube propose donc une formation par la recherche, où l’écologie, en particulier le fonctionnement des écosystèmes, prend une place centrale, mais pas exclusive et surtout pas isolée. Les enseignements sont pluridisciplinaires dès le deuxième semestre du M1 et intègrent deux projets territoriaux dans le cadre des UE “Terrains Pluridisciplinaires en Ecologie des Ecosystèmes” et “Projet Tutoré”, le premier plutôt centré sur les hydrosystèmes, le second sur les mondes urbains. Les disciplines impliquées sont de manière non exclusive l’écologie, la géographie (humaine, physique et l’aménagement urbain), la physico-chimie environnementale, l’écophysiologie et l’écotoxicologie, les sciences de l’évolution, l’écologie moléculaire et l’ingénierie au service de l’environnement.
    Poursuites d'études :

Le parcours EAube a pour objectif de former des chercheurs et des experts capables d’aborder les problématiques de l’anthropocène en comprenant les enjeux écologiques et humains. Les emplois envisagés en sortie de master sont le doctorat (p.ex. au sein de l’école doctorale E2M2) ou l’emploi comme ingénieur écologue dans des structures publiques ou privées. Les atouts de la formation sont une approche par la recherche et le projet, ainsi qu’un fort accent mis sur les compétences transversales (rédaction scientifique et technique, systèmes d’information géographiques, analyses de données, méthodes expérimentales du laboratoire à l’écosystème). Mais c’est surtout la formation à la pluridisciplinarité qui est au centre du dispositif : être capable de comprendre les problématiques des territoires au-delà de la biologie, de mettre en œuvre des approches de recherche ou d'action intégrant les dimensions humaines et techniques. 

    Program Description :

The Master’s program Ecology of the Anthropocene: Urbanization, Biodiversity, Water aims to train expert ecologists and researchers to pluridisciplinary studies with other human, environmental, or technological sciences whose contributions are essential to understanding the functioning of ecosystems in the Anthropocene. Our objective is to develop a holistic vision of ecosystems during the course of training.

The Anthropocene is an era in which the functioning of ecosystems is forced by humanity and its activities at all spatial and temporal scales. Through widespread urbanization penetrating even the most remote areas, it is affecting biodiversity, which is experiencing an unprecedented crisis, as well as the functioning of hydrosystems, reducing the habitability of the planet for all living beings, including humans. There is therefore an urgent need to train ecologists who are aware of the issues at stake and are capable of confronting them, in academic or private research, but also as experts or professionals.

The EAube program therefore offers training through research, in which ecology, and in particular Teaching is multidisciplinary from the second semester of M1 and includes two territorial projects within the framework of the "Pluridisciplinary Fields in Ecosystem Ecology" and "Tutored Project" courses, the first focusing on hydrosystems, the second on urban worlds. The disciplines involved are ecology, geography (human, physical and urban planning), environmental physical chemistry, ecophysiology and ecotoxicology, evolutionary sciences, molecular ecology and environmental engineering.

    Public concerné :
Le master BEE - EAube s'adresse avant tout à des étudiants issus de licences de sciences de la vie, ayant une formation en écologie, évolution et analyse des données. Les dossiers d'étudiants d'autres disciplines des sciences de la vie, des sciences de la terre ou de géographie seront aussi examinés avec intéret.
    Potential Students and Prerequisites :
The BEE - EAube master's degree is primarily aimed at students with a degree in life sciences, with a background in ecology, evolution and data analysis. Applications from students from other disciplines in life sciences, earth sciences or geography will also be considered with interest.
    Responsabilité du Parcours :
KAUFMANN BERNARD
04.72.44.79.53
    Contact scolarité :
Scolarité BIOSCIENCES
 scolarite.biosciencesuniv-lyon1.fr
    Composante(s) de l'université responsable de cette formation :
UFR Biosciences (Biologie, Biochimie)
    Statistiques d’insertion professionnelle :
Les enquêtes d’insertion professionnelle sont réalisées par l'Observatoire de la Vie Etudiante :
lien vers Statistiques d’insertion professionnelle