Accueil  >>  Diplômes Inter Universitaires en Santé  >> DIU Santé  >>  Imagerie en pathologie sportive
Langue des Descriptions :
  Etendu aux fiches UE.
  • Domaine : Diplômes Inter Universitaires en Santé
  • Diplôme : Diplôme Inter-Universitaire (DIU)
  • Mention : DIU Santé
  • Parcours : Imagerie en pathologie sportive
Présentation :
Modalité de formation :
  • Formation initiale normale : 700 €
  • Formation initiale spécifique: 500 €
  • Formation continue prise en charge individuelle: 1100 €
  • Formation continue prise en charge employeur : 1100 €
Formation diplomante
Nature de la Formation :
Diplôme d'établissement non homologué
Durée de la formation :
2 semestres
Liste des étudiants (Exclusivement réservé à l'usage des enseignants)
 Veuillez vous identifier :
 Identifiant :   Mot de passe :   


Description de la formation :

L'enseignement est dispensé un an sur 2
Fermé en 2017/2018 


Il est créé à l'Université Claude Bernard – LYON 1, un Diplôme Interuniversitaire d'IMAGERIE EN PATHOLOGIE SPORTIVE, en association avec les Universités de NANCY 1, STRASBOURG et DIJON.

L’objectif principal de ce diplôme sera de fournir un enseignement intégré, centré sur l’imagerie,  des différentes pathologies rencontrées dans la pratique du sport : traumatiques, microtraumatiques et dégénératives. Cette formation s’adresse donc à tous les professionnels de santé prenant en charge de sportifs de loisirs ou professionnels. Les éléments à maîtriser seront l’anatomie et la radioanatomique musculosquelettiques, la sémiologie des grands types de lésions retrouvées dans la pratique sportive aux différentes localisations anatomiques, mais également de maîtriser la prescription des examens d’imagerie dans le diagnostic et le suivi du sportif.

Voulant s’intégrer dans une démarche de DPC, cette formation associera une autoévaluation, une partie de formation en ligne basée sur la mise à disposition des cours mais également de cas cliniques corrigés et commentés. Une partie présentielle sera organisée sur la base de quatre sessions organisées dans les différentes universités participantes qui compteront environ deux tiers d’ateliers et de groupes d’analyse pratique (GAP) et pour un tiers du temps le cours magistraux. Une évaluation après chaque session permettra estimer pour chaque participant le bénéfice de la formation, mais aussi la qualité de sa formation.

La validation des acquis sera réalisée en fin d’année avec une épreuve théorique rédactionnelle, et des cas cliniques présentés sous forme de QCM, avec une session de rattrapage organisé en septembre comprenant également une épreuve rédactionnelle et un oral sur des cas cliniques.

Objectifs spécifiques :

- Connaître les bases anatomiques indispensables à l’interprétation d’un examen d’imagerie

- Savoir demander les examens d’imagerie les plus adaptés à la pathologie sportive

- Connaître les principaux résultats des bilans d’imagerie en fonction des pathologies

- Savoir mettre en valeur les éléments, en particulier d’imagerie, orientant le traitement

- Connaître les grandes indications thérapeutiques et la place de l’imagerie dans le suivi

- Participer à l’évaluation et à l’amélioration des pratiques professionnelles

Durée de l'enseignement : 1 an

-       Enseignement théorique (Cours magistraux en sessions) : 20 heures

-       Enseignement pratique (Ateliers et travaux dirigés en session) : 50 heures

-       Stage (durée) : optionnel

-        Autres (Cours, cas cliniques, auto-évaluation en ligne) : 60 heures

L’enseignement comporte une série de séminaires de deux ou trois jours consécutifs organisés dans les villes de Facultés participantes, ou tout autre endroit en cas de besoin. Le programme d’enseignement sera réparti entre les divers enseignants des universités pour couvrir l’ensemble du programme entre les sessions présentielles et les cours cas cliniques ou autoformation dispensées sur le site des universités.

L’enseignement comprend des cours théoriques, des ateliers et des groupes d’analyse pratique (GAP) pendant lesquelles seront présentés des cas cliniques choisis pour leur intérêt pédagogique, illustrant la pathologie abordée lors de la session. Suivant les sujets, des tables rondes pourront également être organisées. En fonction de l’intérêt des candidats et des possibilités  hospitalières, des stages pratiques à thème peuvent être proposés. Un travail personnel de lecture bibliographique est nécessaire de la part des candidats, en parallèle à cet enseignement. Une liste d’ouvrages de référence est fournie. Des documents servant de base de travail sont remis à l’occasion de chaque séminaire ou seront disponible en ligne sur le site SIPRAL CONNECT de l’UCB Lyon 1 (http://spiralconnect.univ-lyon1.fr/) ou sur le site  IMAGERIE GUILLOZ du CHU de Nancy (www.imagerieguilloz.com).  En fonction des circonstances, un enseignement commun avec des sociétés savantes et autres formations scientifiques peut être réalisé (ateliers du Groupe des Echographistes de l’appareil Locomoteur, ateliers de Rhumatologie…).



Public concerné et pré-requis :

Ce diplôme s’adresse à tout médecin concerné par la pathologie sportive, en particulier aux spécialistes diplômés et aux futurs spécialistes de la pathologie ostéo-articulaire et sportive (radiologistes, rhumatologues, chirurgiens orthopédistes, médecins du sport) :

- Les internes en cours de cursus de DES, quelle que soit la spécialité choisie

- Les médecins étrangers inscrits en DFMS et en DFMSA

- Les titulaires d’un diplôme français permettant l’exercice de la médecine

- Les titulaires d’un diplôme permettant l’exercice de la médecine dans un des autres pays de la Communauté européenne

- Les médecins étrangers titulaires d’un diplôme permettant l’exercice de la médecine dans le pays d’obtention ou d’origine

- Spécialistes paramédicaux impliqués dans la prise en charge du patient sportif


L'accord écrit du responsable d'enseignement doit obligatoirement être joint au dossier d'inscription

Effectif minimum et maximum :

Effectif minimum sur Lyon 1 (en dessous duquel le diplôme n’ouvrira pas) :      5
Effectif maximum sur Lyon 1 : 35
Effectif minimum total (en dessous duquel le diplôme n’ouvrira pas) :                 15
Effectif maximum total : 70

Les candidats seront admis à s’inscrire à ce diplôme sur dossier comprenant un curriculum vitae et une lettre de motivation, sous réserve de l’autorisation écrite du responsable de l’enseignement.

Spécificités et conditions d'accès :

Tarif pour les internes de DES : 500 €

Modalités d'inscription :

Responsable de l'enseignement : Docteur Jean-Baptiste PIALAT                                                                                           
                                                 
Secrétariat universitaire :              
Madame Gauthier Lucille
 Pavillon  B
 Secrétariat du Service de Radiologie
  HOPITAL EDOUARD HERRIOT
  Téléphone : 04.72.11.61.70
  E-mail :
lucille.gauthier@chu-lyon.fr


UNIVERSITE CLAUDE BERNARD – LYON 1
Service des Spécialités médicales
8, Avenue Rockefeller
F. 69373 LYON cedex 08
Téléphone : 04.78.77.75.70

Modalités d'évaluation des connaissances :

-       Assiduité à l’enseignement : l’assiduité est obligatoire. Elle conditionne l’autorisation à passer les examens.

En cas d’absences non justifiées à plus d’une des sessions présentielle, le participant ne sera pas autorisé à passer les examens validants de fin d’année, ni la session de rattrapage.

-       En cas de DIU - DPC, l’évaluation concerne :

  • x La partie cognitive et la partie EPP

 

Les pré- tests et post-tests constitueront les évaluations des besoins et de l’intérêt de la formation dans le cadre de l’évaluation des pratiques professionnelles. Celles-ci ne seront pas notées mais seront obligatoirement réalisées pour pouvoir passer l’examen final. Les groupes d’analyses pratiques organisées pendant les sessions ne seront pas à comptabiliser pour l’examen validant de fin d’année, mais les post-tests permettront de vérifier l’acquisition des compétences, directement après la formation, et également de façon décalée lors de la réalisation à des dossiers cliniques commentés sur le site Internet.

Pour l’examen final de juin et de septembre, l’épreuve rédactionnelle théorique sera notée sur 20 points, avec quatre questions chacune notée sur 5 points. L’épreuve de cas cliniques sera notée sur 20.

La validation de la formation nécessitera une note moyenne d’au moins 10/20. Si celle-ci n’est pas obtenue à l’épreuve de juin, le participant sera autorisé à passer l’épreuve en septembre.

 
Si un participant échoue aux épreuves de fin d’année et au rattrapage, il sera autorisé à se réinscrire à la formation l’année universitaire suivante pendant laquelle la formation sera ouverte. Le présentiel s’il a été validé ne sera pas obligatoire, mais le participant devra tout de même réaliser les éléments d’autoformation en ligne avant de pouvoir se présenter à l’examen final.

 

Organisation des examens avec les autres universités (centralisés ou organisés dans chaque université) :

L’examen final sera organisé à tour de rôle par l’une des universités participant à la formation

Contact scolarité :
SCOLARITé DU SANTé
Composante(s) de l'université responsable de cette formation :
Service des Spécialités médicales
Les enquêtes d’insertion professionnelle sont réalisées par l'Observatoire de la Vie Etudiante.
Lien vers Statistiques d’insertion professionnelle
Poursuites d'études et débouchés

 


Dates

Prochaine session :


Effectif : 35

Date de début : 15/12/2016

Date de fin : 31/03/2016

Calendrier présentiel :

Les 15 et 16 décembre 2016       Cheville et pied / Lyon (Hôpital Edouard Herriot)

Les 19 et 20 Janvier 2017              Poignet et coude / Nancy (Hôpital Central)                       

Les 9 et 10 Février 2017                Rachis – Epaule / Lyon- (Hôpital Edouard Herriot)                     

 

Les 30 et 31 Mars 2017                   Hanche – Genou  / Nancy (Hôpital Central)                       

 
Date de la dernière mise-à-jour : 10/07/2017