Accueil  >>  Diplômes Inter Universitaires en Santé  >> DIU Santé  >>  Mycologie environnementale et pratique à l'officine
Langue des Descriptions :
  Etendu aux fiches UE.
  • Domaine : Diplômes Inter Universitaires en Santé
  • Diplôme : Diplôme Inter-Universitaire (DIU)
  • Mention : DIU Santé
  • Parcours : Mycologie environnementale et pratique à l'officine
Le plus de l'université Lyon 1 :
Un partenariat qui marche avec la fédération mycologique et botanique dauphiné savoie FMBDS, l'université joseph Fourier de Grenoble et l'université de Bourgogne.
Le lien amical entretenu depuis plusieurs années par Didier Blaha, Caroline Paliard, Bello Mouhamadou et Nathalie Seguy avec le tissu associatif régional et avec des écrivains-mycologues reconnus font de cette formation, un lieu qui créé du lien, en offrant une formation de qualité. La formation est adaptée aux attentes des mycologues amateurs et des pharmaciens d'officine qui souhaitent mettre en avant cette compétence dans leurs officines.

http://macromycetes.univ-lyon1.fr/webapp/website/website.html?id=2094818
Présentation :
Modalité de formation :
  • Formation initiale spécifique: 517.5 €
  • Formation continue prise en charge individuelle: 850 €
Formation diplomante
Nature de la Formation :
Diplôme d'établissement non homologué
Niveau de recrutement :
, , BAC, BAC+1, BAC+2
Niveau de sortie :
BAC+3
Durée de la formation :
4 semestres
Total du volume horaire :
120h
Site web pour plus d'information :
http://ispb.univ-lyon1.fr/liens/mycologie/
Langues d'enseignement :
  • FR  Français
Description de la formation :
Deux phases de 70 heures environ  , sur 2 années.
---------------------------------------------

objectif:  Au-delà d’identifier les principales espèces comestibles, toxiques et mortelles et les genres les plus connus, vous trouverez les clefs pour identifier les cueillettes, progresser dans la reconnaissance de genres plus difficiles comme les russules, les cortinaires, les tricholomes. Vous découvrirez aussi des aspects scientifiques de l’écologie des champignons. 

 

programme : 62 heures de théories et 70,5 heures de travaux pratiques sur champignons frais (apportés tant par les enseignants que par les inscrits).

Définir le règne fongique ; acquérir une méthode d’observation et d’identification grâce à des clés et aux ouvrages mis à disposition ; identifier les principales espèces d’intérêt avec leurs critères d’identification (caractères macroscopiques et microscopiques, odeur, saveur, réactions chimiques utiles). Boletale, Amanitale, Agaricale, Russulale, Cortinariale, Psathyrella, Lacrymaria, Coprinus, Paneolus, Stropharia, Psilocybe, hypholoma, Entoloma, Pluteus, Hygrophores, Hydnellums et d’autres seront présentés en détail, tant en théorie que en pratique. L’aspects intoxication et conduite à tenir sera aussi détaillé, ainsi que les inventaires mycologiques, la symbiose, certains phytopathogènes, l’évolution de la classification et l’impact de la biologie moléculaire.  

 

L'équipe : Didier Blaha, Bello Mouhamadou, Caroline Paliard, Nathalie Séguy,  des auteurs d’ouvrages reconnus tel Guillaume Eyssartier, Pierre Roux, Didier Borgarino, Christian Hurtado, des pharmaciens Bernard Champon, Gilbert Bonthoux, Patrick Chapon, des mycologues passionnés de la Région Jean-Luc Fasciotto, Nicolas Van Vooren

 

L’évaluation de votre pratique est prévue lors de chaque module afin de vous permettre un échange riche d’expérience qui a permis à la première promotion de vivre une expérience unique. Le programme a d’ailleurs été modifié pour répondre à leurs aspirations : encore plus de technique, plus de détail,et  moins d’histoire ou de culture générale.

Résumé de la formation :
Programme
Théorie : 62 h
Pratique : 70,5 h
Terrain : 4 jours
· Définition du règne fongique
· Evolution des classifications (apports moléculaires)
· Critères d'identification:
- caractères macroscopiques
- caractères microscopiques
- caractères organoleptiques
- habitats
· Identification des principales espèces d'intérêt (Clé – morphologie)
Amanites, Bolets, Lepiotes, Russules, Lactaires, Cortinaires, Hébélomes, Inocybes, Hydnes, Chanterelles, Tricholomes, Hygrocybes et Hygrophores, Ascomycètes, Entolomes, Plutées, Agarics, Coprins et d'autres
· Risques d'intoxication
· Mycologie environnementale
- aspects règlementaires
- les symbioses
Public concerné et pré-requis :
Public :
- Pharmaciens, préparateurs en pharmacie
- Médecins
- Membres de Sociétés mycologiques
- Personnels de l'ONF
brefs, tout ceux qui sont passionés ou qui veulent approfondir sérieursement leurs connaissances.
Spécificités et conditions d'accès :
Pré-requis :
- Pharmaciens d'officine, pas de prérequis s'ils ont suivi un cours lors
de leur formation
- Médecins, Membres de Société de Mycologie, Personnels de l'ONF
et préparateurs en pharmacie devront avoir été inscrits un an
dans une société de mycologie qui attestera de leur inscription.
Compétences acquises dans cette formation :
Utilisation des livres existants et des méthodes d'identifications basées notamment sur les clefs dichotomiques.
Utilisation du microscope et des principaux réactifs macrochimiques si nécessaire.
Modalités d'inscription :
ormation continue :
FCU-SANTÉ
Faculté de Médecine/Pharmacie La Tronche
Tél. 04 76 63 71 76
Fax 04 76 63 74 42
enquetes.ujf-grenoble.fr/pre-inscription-aux-du-diu-capacites-en-sante
Modalités d'évaluation des connaissances :
Evaluation de chaque module et évaluation de l'évolution de la pratique en vu d'un agrément OG DPC
Effectifs des années antérieures :
17 personnes
Taux de réussite des années antérieures :
100%
Responsabilité du Parcours :
PALIARD caroline
0478777020
Contact scolarité :
DERBAL samira
0472692123
Composante(s) de l'université responsable de cette formation :
Institut des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques - Faculté de Pharmacie
Les enquêtes d’insertion professionnelle sont réalisées par l'Observatoire de la Vie Etudiante.
Lien vers Statistiques d’insertion professionnelle
Poursuites d'études et débouchés
Déterminateur dans les sociétés mycologiques, formateurs dans ces sociétés savantes.
Déterminateurs dans les pharmacie, car le pharmacien est encore et toujours le référent mis en avant par les pouvoirs publics pour la reconnaissances des espèces comestibles et toxiques et pour orienter les patients dès les premiers signes d'intoxications.
http://www.leprogres.fr/lyon/2015/10/04/pourquoi-ne-peut-on-pas-manger-tous-les-champignons

Dates

Prochaine session :


Effectif : 21 à 30 participants

Date de début : 26/09/2016

Date de fin : 12/10/2017
Du 26 septembre au 29 septembre 2016 :
Généralités sur les champignons, définition des macromycètes, initiation a la microscopie, les Bolétales et Amanites
Du 10 octobre au 13 octobre 2016 :
Les Lépiotes, les lactaires, les russules, sporées roses et foncées

Du 25 septembre au 28 septembre 2017 :
Les Tricholomes, les cortinaires, les Agarics, les hygrophores et les hygrocybes
Du 09 octobre au 12 octobre 2017 :
les inventaires, les listes rouges, les conseils aux rammasseurs, cas pratiques
Date de la dernière mise-à-jour : 02/09/2016