Accueil  >>  Master  >> Sciences de l'eau  >>  Connaissance, gestion, mise en valeur des espaces aquatiques continentaux
Langue des Descriptions :
  Etendu aux fiches UE.
  • Domaine : Masters du domaine SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE
  • Diplôme : Master
  • Mention : Sciences de l'eau
  • Parcours : Connaissance, gestion, mise en valeur des espaces aquatiques continentaux
Présentation :
Modalité de formation :
  • Formation initiale
  • Formation continue
  • Formation en alternance
  • Formation en apprentissage
Formation diplomante
Nature de la Formation :
Diplôme national
Niveau de recrutement :
BAC+3, BAC+4
Niveau de sortie :
BAC+5
Durée de la formation :
4 semestres
Site web pour plus d'information :
http://master-eau.univ-lyon2.fr
Adresse web d'inscription :
http://master-eau.univ-lyon2.fr
Diplôme co-accrédité :
Cette formation est co-accréditée avec le(s) établissement(s) suivant(s) :
  • Université Lumière Lyon 2
  • Université Jean Moulin Lyon 3
Langues d'enseignement :
  • FR  Français
Description de la formation :

Ce Master, pluridisciplinaire, abordant tous les aspects de la gestion territoriale, de la connaissance et de la restauration des milieux aquatiques continentaux, et de la valorisation de ces espaces, a vocation de former des spécialistes qui sauront aborder de façon globale la gestion des hydrosystèmes continentaux. C’est une réponse en terme de formation à une démarche collective plus globale s’appuyant sur la DCE 2000/60/CEE et de la LEMA 2007 qui impose une prise en compte transversale des problèmes de l’eau au sein d’entités spatiales fonctionnelles et cohérentes.

Elaborer des projets, savoir les dimensionner, des plans de gestion (SAGE, Contrats de rivières, Plans pluriannuels d’entretien...), en évaluer la cohérence vis-à-vis des cadres législatifs, économiques et sociaux tout en tenant compte des impératifs environnementaux, animer des équipes de travail, savoir mobiliser et gérer les capitaux qui sont nécessaires à la conduite de ces projets, tels sont les objectifs professionnalisant de ce master.

Public concerné et pré-requis :

Accessibilité en en 2 temps : sélection sur dossier puis entretien individuel (pas deLicence générale qui prépare aux Sciences de l'eau).

Accessible en 2ème année pour les élèves ingénieurs ou titulaire dun Master dans un domaine proche, permettant de valider par équivalence les UE de 1ère année.

Pour les reprise d’études, il conviendra de justifier d'un parcours professionnel dans le domaine de formation. Egalement accessible en VAE totale ou partielle

Compétences acquises dans cette formation :

- Savoir réaliser un diagnostic du fonctionnement d’un hydrosystème,

- Savoir réaliser un certain nombre de mesures (IBGN, pêche, granulométrie, topographie élémentaire, hydrométrie, enquêtes…),

Savoir interpréter et critiquer les sources de connaissance (rapports d’études, notices et cahiers techniques, articles scientifiques, archives…),

Savoir exploiter et restituer l’information (analyse statistique, cartographie, rédaction de rapports, notes et fiches techniques…).

- Savoir élaborer et planifier des projets (cahier des charges, planification d’actions, plan de charge…),
-  Savoir élaborer des Plans de gestion, des Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux, des Contrats de milieux ou de rivière, des Plans pluriannuels d’entretien, … ,

Savoir évaluer la cohérence des actions vis-à-vis des cadres législatifs, économiques et sociaux tout en tenant compte des impératifs environnementaux,

Savoir animer des équipes de travail, des réunions et plus globalement communiquer,

- Savoir mobiliser et gérer des capitaux, budgets,

- Maîtrise des outils techniques (SIG, bases de données, statistique…),

-  Maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères.

Un des deux stages obligatoirement à l'étranger (M1 ou M2).

Enseignement de langues : les modules recherche en langue de spécialité (anglais scientifique) + quelques autres modules de formation tronc commun pour atteindre en tout 20 % des cours en anglais.

En projet : intégrer une partie de la formation (volet recherche) dans un European Erasmus Mundus Master : Science of EcoHydrology avec University of ALGARVE (Portugal), University of  LODZ (Poland), University of KIEL (Germany), UNESCO-IHE Institute for Water Education (Netherlands),  et University of La PLATA (Argentina).

Accords internationaux en cours de négociation notamment avec des universités dans l’aire hydro-climatique aride et subaride pour aborder plus spécifiquement les problématiques de ces régions. Négociation en cours notamment avec l’Université Ibn Zohr d’Agadir. Les accords visent notamment à accueillir au moins ¼ d’étudiants  d’origine internationale et ainsi mieux préparer nos étudiants à la mobilité.
Modalités d'inscription :
Effectifs des années antérieures :

Formation pré-existante : spécialité de M2 COGEVAL’EAU uniquement
Effectifs (avec VAE) : 2013-14 (17), 2012-13 (17), 2011-12 (19) pour 50 à 70 candidats

 - Effectifs attendus : 30 à 40 (50 % en apprentissage, 35 % en formation initiales « classique », 15 % en reprises d’étude et VAE)

Taux de réussite des années antérieures :
80 à 100%
Intervenants :

Lyon 2

PR-S23 Ecosensibilisation, Développement dur., Géomorpho. - UMR5600

MCF-S23 Paysages, histoire et analyse - UMR5133

MCF-S23 Analyse d’images - UMR5600

MCF-S23 Géomatique – Analyse d’images

 MCF-S23 Hydro-géomorpho., Hist. des aménagements, Gestion - UMR5600

 MCF-S23 Gestion de l’eau – Aquaculture - UMR5600

MCF-S37 Hydrologie  - Hydro-géomorphologie - UMR5600

PR-S05     Economie de l’environnement - UMR5600

MCF-S23 Tourisme fluvial – lacustre - UMR5600

Lyon 1 – UMR5023

PR-S67 Hydrobiologie, bioévaluation, écologie statistique

PR-S67 Dynamique de la biodiversité, Phylogénie

PR-S67 Ecologie fonctionnelle, Restauration écologique, eaux souterraines

MC-S67 Ecologie aquatique (milieu interstitiel)

MC-S67 Biologie de la conservation, statistique

MC-S67 Hydrobiologie, plasticité phénotypique

MC-S67 Biologie de la conservation, fonctionnement ZH

MC-S67 Ecologie du paysage, cycles géochimiques

Lyon 3

PR-S23   Hydrologie – UMR5600

PAST       Risque d’inondation, gestion de l’eau – UMR5600

MCF-23  Risques hydro-climatiques – UMR5600

PR-02     Droit de l’environnement, de l’eau, de l’aménagement - IDE

St-Etienne

PR-23       Géomorphologie, Hydrologie UMR5600

MCF-35/36 Hydrogéologie, hydrochimie

INSA - LGCIE - EA 4126

PR-36 Hydrologie urbaine, assainissement, qualité de l’eau

Pour l’ensemble du Master la part des non EC est d’environ 40 % sur les 2 années (60 % en 2ème année)

Liste non exhaustive :

Breil Pascal, CR – IRSTEA, Risques Hydrologiques - Modélisation

Nicolas Debiais, BE Biotec, Génie végétal

Jean-Noël Dumont, Consultant, Communication - Gestion de groupe

Guillaume Fantino, BE Géopeka, Géomatique appliquée

Pierre Gadiolet, Chargé de Mission CdR SMRPCA, Montage-suivi de projets

Philippe Gonod, IR IRVS, Histoire des aménagements

Anne Honegger, DR CNRS, Les acteurs de l'eau

Elise Marrocq, EPTB Saône-Doubs, Finances et marchés publiques

Florian Mermillod-Blondin, IR – CNRS, Ingénierie de la restauration

Steve Muller, Chargé de mission SAGE Arroux, SAGE, Communication

Pellizzaro Florent, Chargé de Mission SIABVA, Contractualisation - gestion

Jean-Michel Olivier, IR – CNRS, Ingénierie de la restauration

Hervé Piégay, DR CNRS, Ingénierie écologique

Didier Pont, DR IRSTEA, Hydrobiologie

Nicolas Roset, ONEMA, Bioévaluation, Ichtyologie

Pierre Sagnes, ONEMA, Hydrobiologie-Franchissabilité

Laurent Valette, Ingénieur – IRSTEA, Géomatique appliquée

Lise Vaudor, Ingénieure – CNRS, Statistiques

Marc Wirz, BE Réalités Environnement, Assainissement – hydraulique

Responsabilité du Parcours :
DOLEDEC sylvain
0472431363
Contact scolarité :
ALBA PATRICK
04 78 77 44 14
Liste des Unités d'Enseignement (UE) :
UE survolée :
Validation pour 1 semestre (30 cts)
S1
Connaissance de l'Eau et Dynamique des Flux
8*
Connaissance des Biocénoses Aquatiques
8*
Gestion Globale des Milieux Aquatiques
6*
Techniques et Métrologie de terrain
8*
S2
Méthodologie et Pratiques de la Recherche
6*
Stage en entreprise ou laboratoire
24*
S3
Connaissance des Milieux Aquatiques
8*
Gestion de l'Environnement
5*
Métrologie de terrain et techniques
7*
Connaissance, Gest., mise en valeur des esp. aqua. continent
10*
S4
Projet Tuteuré
10*
Stage entreprise, laboratoire, apprentissage
20*
UE Obligatoire
UE Optionnelle
UE Libre
* Nombre de crédits de l'UE
S1-UE1 [UE Obligatoire] (8 Crédits) :
Connaissance de l'Eau et Dynamique des Flux (8 cts)

S1-UE2 [UE Obligatoire] (8 Crédits) :
Connaissance des Biocénoses Aquatiques (8 cts)

S1-UE3 [UE Obligatoire] (6 Crédits) :
Gestion Globale des Milieux Aquatiques (6 cts)

S1-UE4 [UE Obligatoire] (8 Crédits) :
Techniques et Métrologie de terrain (8 cts)

S2-UE1 [UE Obligatoire] (6 Crédits) :
Méthodologie et Pratiques de la Recherche (6 cts)

S2-UE2 [UE Obligatoire] (24 Crédits) :
Stage en entreprise ou laboratoire (24 cts)

S3-UE1 [UE Obligatoire] (8 Crédits) :
Connaissance des Milieux Aquatiques (8 cts)

S3-UE2 [UE Obligatoire] (5 Crédits) :
Gestion de l'Environnement (5 cts)

S3-UE3 [UE Obligatoire] (7 Crédits) :
Métrologie de terrain et techniques (7 cts)

S3-UE4 [UE Obligatoire] (10 Crédits) :
Connaissance, Gest., mise en valeur des esp. aqua. continent (10 cts)

S4-UE1 [UE Obligatoire] (10 Crédits) :
Projet Tuteuré (10 cts)

S4-UE2 [UE Obligatoire] (20 Crédits) :
Stage entreprise, laboratoire, apprentissage (20 cts)

Les enquêtes d’insertion professionnelle sont réalisées par l'Observatoire de la Vie Etudiante.
Lien vers Statistiques d’insertion professionnelle
Poursuites d'études et débouchés

Dotée d’un double dispositif professionnalisant, la formation permet également de former à la recherche qu’elle soit fondamentale ou appliquée en préparant au doctorat (Liens avec les ED483 « Sciences Sociales », ED341 « Evolution, Ecosystèmes, Microbiologie, Modélisation » - E2M2, ED 488 « Sciences, Ingénierie, Santé » - SIS).

Types d’emplois accessibles (secteurs public et privé)

Chargé de missions, chargé d’études, ingénieur environnement, chargé de recherche, chercheur en environnement, consultant indépendant, agent de développement, animateur ou coordinateur scientifique, technicien de rivière, animateur territorial…

Types d’employeurs

Conseils régionaux ou généraux, Structures Intercommunales, Parcs Naturels Régionaux, Parcs Nationaux, bureaux d'études, cabinets d'expertises ou de conseil, DREAL, DDT, ONF, CREN, Agences de l'Eau, VNF, Réserves Naturelles, CNRS, IRSTEA, CNR, ONEMA, EPTB, Fédérations de Pêche…
Secteurs disciplinaires concernés :
  • Environnement - Ecologie

Activités socio-économiques en lien avec la formation :
  • Environnement - Ecologie
Date de la dernière mise-à-jour : 01/11/2017