Accueil  >>  Diplômes d'Université en Santé  >> DU SANTE  >>  Pair aidance
Langue des Descriptions :
  Etendu aux fiches UE.
  • Domaine : Diplômes d'Université en Santé
  • Diplôme : Diplôme d'Université (DU)
  • D.U. de Santé : DU SANTE
  • Liste des D.U. : Pair aidance
    Présentation :
Modalité de formation :
  • Formation initiale normale : 900 €
  • Formation continue prise en charge individuelle: 1100 €
  • Formation continue prise en charge employeur : 1100 €
Durée de la formation :
2 semestres
Site web pour plus d'information :
https://lyon-est.univ-lyon1.fr/
    Liste des étudiants (Exclusivement réservé à l'usage des enseignants) :
 Veuillez vous identifier :
 Identifiant :   Mot de passe :   


    Description de la formation :

1 année universitaire
Enseignement théorique : 70 heures
Enseignement pratique : 10 heures
Stage : 35 heures
Supervision / retour sur expérience pratique : 4 heures.

La notion de pair-aidance a vu le jour dans différents pays et a fait l’objet de nombreux dispositifs et expérimentations, grâce à l’émergence des associations d’usagers et la mise en place de la démocratie sanitaire. La reconnaissance du savoir expérientiel et de sa modélisation constituent un centre d’intérêt nouveau, contemporain, en cours de construction. La valeur ajoutée de la contribution de pairs aidants dans le champ de la santé est démontrée, même dans le domaine de la santé mentale (Johnson et al, Lancet, 2018).
La pair-aidance associe aux professionnels de la santé, du social et du médicosocial de nouveaux acteurs qui, par leur expérience de parcours de soins et de rétablissement, associée à une formation, vont pouvoir mettre leurs compétences au service des personnes ayant des troubles psychiques. Ainsi, en complément des actions thérapeutiques usuelles et en s’appuyant sur leur spécificité et sur leur singularité, ils peuvent aider des usagers à retrouver un équilibre, une qualité de vie, une réinsertion, en devenant sujet de leur parcours de vie.
Les pairs aidants favorisent ainsi la participation et l’autonomie des usagers, la personnalisation des soins. En cela, ils constituent l’un des leviers facilitant du processus de rétablissement. Leur expérience adossée à cette formation en fera des partenaires, contributeurs et intervenants auprès des différents acteurs ou structures du parcours de vie des usagers en santé mentale.
Cette nouvelle pratique se définit par un périmètre d’intervention vaste : prévention, auto-support, entraide, suivi ambulatoire, réinsertion psychosociale, hospitalisation.
Sa mission est de mettre en œuvre des interventions adaptées aux personnes concernées dans une démarche réflexive sur sa pratique :
- favoriser l’empowerment ;
- offrir un soutien et une aide dans le parcours de soins et de rétablissement ;
- favoriser l’accès aux droits ;
- assurer une présence rassurante ;
- apporter des informations, participer aux actions de psychoéducation ;
- faciliter l’implication dans les soins ;
- favoriser la généralisation de l’approche centrée rétablissement et la modernisation des pratiques.


Objectifs pédagogiques :
- Comprendre les enjeux théoriques de la santé mentale et de la psychiatrie ;
Connaître les différents modes d’aide à partir de son propre savoir expérientiel combiné à ses connaissances institutionnelles ;
S’approprier la mise en œuvre d’interventions relevant de la pratique de la relation d’aide et psychoéducative en s’inscrivant dans un cadre institutionnel et dans une démarche éthique ;
Inscrire ses interventions dans le parcours de vie et de soins de la personne en lien avec les différents acteurs du champ de la santé mentale.

Connaissances et compétences visées :
- Connaître les principes et les outils du rétablissement ;
- Connaître les définitions et les outils de la santé mentale, dont la santé communautaire ;
- Savoir transposer des éléments de son expérience du rétablissement en compétences transmissibles ;
- S’approprier les outils de la relation d’aide dans le champ de la santé mentale ;
- Savoir adopter et gérer un positionnement empathique ;
- Savoir conduire des entretiens individuels (analyse des besoins, attentes de la personne) ;
- Savoir animer des ateliers psychoéducatifs et des groupes thématiques ;
- Savoir réaliser des visites à domicile et des accompagnements extérieurs ;
- Concevoir et promouvoir des actions et projets visant à la déstigmatisation des troubles psychiques et à l’information sur le vécu de la maladie mentale, sur les vulnérabilités engendrées ;
- Contribuer à des actions favorisant l’empowerment des personnes et leur autonomisation.

    Résumé de la formation :
Cours magistraux, pédagogie active, simulation relationnelle ou jeux de rôle, mise en situation au cours du stage et application des acquis, retour d’expérience en groupe et supervision.

4 Session
Session 1
J1 matin : présentation de la formation et des étudiants (attentes/projets), convention des Nations Unies, brainstorming sur le rétablissement : Nicolas Franck
J1 après-midi : synthèse du brainstorming, notion de pair-aidance (classe inversée), historique et état actuel (France et international) : Camille Niard et Patrick Le Cardinal
J2 matin : troubles psychiques : représentations de la maladie, stéréotypes, histoire de la psychiatrie, stigmatisation Axel Guïoux et Evelyne Lasserre
J2 après-midi : troubles psychiques : approche catégorielle Nicolas Franck
J3 matin : troubles psychiques : approche dimensionnelle Julien Dubreucq
J3 après-midi : troubles psychiques : conséquences fonctionnelles, handicap psychique, rétablissement Sophie Cervello, Nicolas Franck, Camille Niard
Session 2
J1 matin : accompagnement selon les stades du rétablissement, réhabilitation psychosociale Sophie Cervello, Philippe Maugiron
J1 après-midi : droits des patients, créer et animer un groupe de parole, créer un groupe thématique (ateliers) Philippe Maugiron
J2 matin outils du rétablissement (plan de crise conjoint, directives anticipées, livret du rétablissement, quality rights tools, ELADEB, AERES… ateliers) Camille Niard, Sophie Cervello
J2 après-midi : outils du rétablissement (plan de crise conjoint, directives anticipées, livret du rétablissement, quality rights tools, ELADEB, AERES… ateliers) Camille Niard, Sophie Cervello
J3 matin : modalités et organisation des soins Sylvie Tricard (un administratif + 1 médecin)
J3 après-midi : préparer le mémoire du DU, terrains de stage, Nicolas Franck, Sophie Cervello
Session 3
J1 matin : techniques d’entretien, écoute, reformulation, positionnement relationnel Yves Bancelin et Aurélie Tinland
J1 après-midi : techniques d’entretien, écoute, reformulation, positionnement relationnel Yves Bancelin et Aurélie Tinland
J2 matin : psychoéducation Julien Dubreucq
J2 après-midi : psychoéducation Julien Dubreucq
J3 matin : bénévolat, formation, insertion professionnelle, recherche scientifique Sylvie Tricard + UNAFAM
J3 après-midi : préparer le mémoire du DU, terrains de stage Nicolas Franck, Sophie Cervello
Session 4
J1 matin : parcours de soin et parcours de vie Aurélie Tinland, Yves Bancelin
J1 après-midi : affirmation du pair-aidant, savoir se positionner dans une équipe (classe inversée, jeux de rôle) Aurélie Tinland, Yves Bancelin
J2 matin : connaissance des structures de la santé mentale, projet territorial de santé mentale Sylvie Tricard
J2 après-midi : travail en réseau, connaissance des métiers de la santé mentale Julien Dubreucq
J3 matin : attentes vis-à-vis du pair-aidant, limites de son champ d’action Philippe Maugiron, Camille Niard
J3 après-midi : préparer le mémoire du DU, terrains de stage (retours d’expériences) Nicolas Franck, Sophie Cervello

Lieux de stage agrées
- CH Le Vinatier : SUR-CL3R et CRR (4 rue jean Sarrazin, 69008 Lyon, 0426738533)
- Fondation ARHM : établissement sanitaire (CH Saint-Jean-de-Dieu PISR (CESAR, Foyer Les Célestins)), établissements médico-saociaux ou saociaux (SAMSAH, etc.)
- CH Esquirol : Centre de Jour d'Erstein (3 rue Jean Philippe Bapst, 67150 Erstein, 0388980505)
- CHAI : C3R (Avenue Marcellin Berthelot, Grenoble)
- CH Sainte-Anne (rue Cabanis, 75016 Paris)
- CH de la Savoie : équipe personnalisée de soutien au logement orientée rétablissement (ESPLOR), Bassens, Chambéry
- AP-HM : Centre de formation au rétablissement (COFOR), Marseille
- GCS pour la formation et la recherchr en santé mentale : Centre collaborateur de l'OMS (CCOMS), Lille
    Public concerné et pré-requis :
Après accord écrit du responsable, peuvent être admis à s'inscrire au D.U. toutes les personnes rétablies de troubles psychiques ayant acquis un baccalauréat ou participé à une formation associative (type « Université des patients »).

Effectif minimum total (en dessous duquel le diplôme n’ouvrira pas) : 15
Effectif maximum total : 65

L’accord écrit du responsable d’enseignement est à fournir obligatoirement au dossier d’inscription.
    Spécificités et conditions d'accès :

Les candidats répondant aux pré-requis doivent déposer un dossier de candidature (CV et d’une lettre de motivation libre) auprès du responsable pédagogique. Celui-ci, après entretien individuel entre le candidat et deux membres de l’équipe pédagogique, délivrera une autorisation écrite d'inscription.
L’accord écrit du responsable d’enseignement est à fournir obligatoirement au dossier d’inscription.

    Modalités d'inscription :
Responsable pédagogique
Nicolas FRANCK

Informations administratives : 
Université Claude Bernard Lyon 1
Service des spécialités médicales
8 avenue Rockefeller
69373 Lyon cedex 08
04 78 78 56 08
    Modalités d'évaluation des connaissances :

1 seul examen se déroulant chaque année au centre ressource de réhabilitation psychosociale et de remédiation cognitive (4 rue Jean Sarrazin 69008 Lyon)

L’assiduité est obligatoire.
Elle conditionne l’autorisation à passer les examens.
Conditions d’obtention du diplôme : validation du stage + moyenne supérieure ou égale à 10/20
Validation du stage, remise d’un mémoire et examen oralUne moyenne supérieure ou égale à 10/20 est requise, calculée à partir de la note /20 au mémoire et la note /20 à l’examen oral.
1 session par an
Après accord du responsable d'enseignement, possibilité de report pendant 2 ans du stage et de l'oral

    Intervenants :

Yves Bancelin, médiateur de santé pair (AP-HM)
Dr Sophie Cervello, cheffe de clinique-assistante (Université Lyon 1)
Pr. Nicolas Franck, Professeur des Universités - Praticien Hospitalier (Université Lyon 1)
Axel Guïoux, MCU, anthropologue (Université Lyon 2)
Evelyne Lasserre, MCU, anthropologue (Université Lyon 1)
Patrick Le Cartinal, PH (CH de la Savoie)
Camille Niard, médiatrice de santé-paire (Centre ressource de réhabilitation psychosociale et remédiation cognitive, Centre hospitalier le Vinatier, Lyon)
Dr Patrick Le Cardinal, Praticien Hospitalier (CHS Bassens)
Annick Perrin-Niquet, cadre supérieur de santé (Fondation ARHM, Lyon)
Aurélie Tinland, PH (AP-HM)
Sylvie Tricard, chargée de projet  (Université des patients, Lyon)

    Responsabilité du Parcours :
FRANCK nicolas
 nicolas.franckuniv-lyon1.fr
04.26.23.76.11
    Composante(s) de l'université responsable de cette formation :
Faculté de Médecine Lyon Est
Lien vers Statistiques d’insertion professionnelle
Les enquêtes d’insertion professionnelle sont réalisées par l'Observatoire de la Vie Etudiante.
    Secteurs disciplinaires concernés :
  • Médecine
    Activités socio-économiques en lien avec la formation :
  • Santé
    Dates :

Prochaine session :


Date de début : 11/12/2019

Date de fin : 17/04/2020

SESSION 1 - GENERALITES ET RAPPELS CLINIQUES
Du 11 au 13 Décembre 2019

SESSION 2 - DROITS DES PERSONNES, ROLES DU PAIR AIDANT
Du 15 au 17 Janvier 2020

SESSION 3 - OUTILS DU PAIR AIDANT
Du 12 au 14 Janvier 2020

SESSION 4 - METIERS ET ACTEURS DE LA SANTE MENTALE, RESEAUX
Du 15 au 17 Avril 2020
Date de la dernière mise-à-jour : 22/07/2019