Accueil  >>  Diplômes d'Université en Santé  >> DU SANTE  >>  Prévention avancée : méthodes et champs d’application
Langue des Descriptions :
  Etendu aux fiches UE.
  • Domaine : Diplômes d'Université en Santé
  • Diplôme : Diplôme d'Université (DU)
  • D.U. de Santé : DU SANTE
  • Liste des D.U. : Prévention avancée : méthodes et champs d’application
    Présentation :
Modalité de formation :
  • Formation initiale normale : 1200 €
  • Formation continue prise en charge individuelle: 1600 €
  • Formation continue prise en charge employeur : 1600 €
Durée de la formation :
2 semestres
    Liste des étudiants (Exclusivement réservé à l'usage des enseignants) :
 Veuillez vous identifier :
 Identifiant :   Mot de passe :   


    Description de la formation :
1 année universitaire
Enseignement théorique : 60 heures
Enseignement pratique : 40 heures
Stage : 4 mois

L’objectif de ce DIU est de proposer une formation avancée dans le champ de la prévention. Cet enseignement sera scindé en 2 parties. D’une part des cours génériques incluant des concepts généraux relatifs à la prévention, la place des principaux partenaires impliqués dans les démarches de prévention et les aspects méthodologiques incluant l’évaluation. D’autre part, des enseignements thématiques traiteront des approches préventives appliquées aux pathologies et/ou aux populations ayant un impact majeur en santé publique sur le territoire. Ces thématiques seront en adéquation avec les objectifs de la stratégie nationale de santé.

Objectif général
Former des professionnels de santé aux actions préventives qu’il s’agisse de prévention primaire, secondaire ou tertiaire dans le champ des pathologies chroniques ou transmissibles
Objectifs secondaires
Identifier les priorités en terme de prévention qu’il s’agisse des problèmes de santé ou des populations  les plus vulnérables ;
Mettre en place des actions de prévention dans des environnements différents tels que la population générale, le contexte hospitalier, un environnement professionnel particulier, un contexte d’urgence sanitaire, etc. ;
Maîtriser les méthodes appropriées pour conduire des interventions de prévention en santé ;
Maîtriser les principaux référents théoriques permettant de mettre en place des interventions de prévention en santé ;
Effectuer des études coût-bénéfices des interventions proposées
    Résumé de la formation :

Exposés théoriques type cours magistral, Etude de cas en petits groupes (TP), Stages
Les cours seront donnés sous forme de 4 sessions de 4 jours.
Les cours seront donnés si possible sur le même site, le plus facilement accessible.
Le mémoire sera conduit sous la supervision d’un tuteur impliqué dans le DIU. Les terrains de stage agréés seront les services et laboratoires dans lesquels les enseignants du DIU exercent leur activité professionnelle. D’autres terrains de stages seront aussi possibles après validation par le comité pédagogique.
Un document support sera proposé aux étudiants pendant la formation sous forme numérique. Celui-ci sera constitué d’articles, de chapitres de livres, de présentations et de liens avec des sites internet pertinents rassemblés par thème. Il sera accessible sur Claroline. Les enseignements traiteront de cas pratiques en fonction des sujets après une présentation magistrale du sujet.  Les cas pratiques pourront être traités en sous-groupe selon les thèmes abordés.

THEMATIQUES:
Prévention et systèmes de santé : Introduction générale sur les principes et cadres théoriques d’évaluation des interventions complexes en health services research
Prévention quaternaire (pertinence des soins) et la prévention en matière de risques associés aux soins (prévention secondaire et tertiaire)
Organisation et stratégie nationale  : Place de l’ARS dans la prévention et la promotion de la santé
Aspects Méthodologiques: La promotion de la santé : définition, enjeux et méthode d’interventions, La recherche interventionnelle en santé des populations : comment développer la science des solutions en promotion de la santé : les spécificités de cette démarche par rapport à l’approche biomédicale ; les enjeux de capitalisation et de transférabilité des interventions en promotions de la santé, Prévention quaternaire / dé-prescription / soin individuel versus soin de population / décision médicale partagée et information factuelle , Planification de programmes en promotion de la santé : apports et contraintes du protocole de l'intervention mapping, Méthodologie sur la hiérarchisation des risques dans une approche de santé publique, sur le dépistage et son évaluation en amont de sa diffusion en population (notamment pour ce qui concerne le dépistage des cancers) ainsi que sur l’évaluation générale des actions de prévention/santé publique (design d’études).
Engagement des patients et du public : Cadre théorique de l'engagement de patients et du partenariat patient , Méthodes d'identification des priorités et de construction d'interventions en partenariat avec les parties prenantes (patients/soignants/décideurs), Méthodes de transfert des connaissances vers la population générale
Sciences Humaines et Sociales : Régulations émotionnelles et prévention, Perception des risques et comportements pro-santé, Adhérence et risques dans les maladies chroniques, Principales approches théoriques sociocognitives et psychosociales relatives au changement de comportement
Prévention et Médecine Générale : Les différentes préventions et activités de médecine générale
Prévention et iatrogénie médicamenteuse : Prévention du risque iatrogène médicamenteux; Risque iatrogène médicamenteux des patients ambulatoires atteints de cancer 
Maladies transmissibles : Prévention des maladies des voyageurs, Vaccination des sujets fragilisés (immunodéprimés, sujets âgés…), Prévention des infections à VIH (TPE, PrEP, vaccination…), hépatites et IST, Prévention des risques biologiques émergents, Prévention vaccinale des infections respiratoires communautaires, Prévention des infections associées aux soins
Cancer : Evaluation générale des actions de prévention primaire/santé publique (design d’études), Les facteurs environnementaux, la prévention tertiaire en cancérologie
Tabac : Tabac et maladies chroniques
Nutrition: Prévention nutritionnelle des maladies métaboliques (dyslipidémies, NASH, diabète de type 2 et obésité)
Pédiatrie et pathologie chronique : Prévention de la maladie rénale et dépistage de la maladie rénale chronique, Prévention de la scoliose idiopathique de l’enfant et de l’adolescent
Santé au travail: Prévention de l'altération de la santé des salariés : apport des services de médecine et santé au travail
Transports: Enjeux actuels de la prévention de l'insécurité routière  
Age avancé: Prévention de la perte d’autonomie et de la perte de mobilité, Prévention et cancer, Prévention et parcours de soins de la personne âgée malade, La prévention des troubles cognitifs et des chutes, Effet de l’entraînement cognitif et physique sur la cognition de la personne âgée
Activité physique adaptée et  prévention : Burnout et effet protecteur de l'exercice physique, Vieillissement et prévention personnalisée, Prévenir la maladie chronique par l’Activité Physique Adaptée : analyse des logiques d’intervention »

Lieux de stage agréés:
- Hospices Civils de Lyon
- UCBL1
- Lyon 2
- Structures publiques ou apparentées impliquées activement dans les démarches préventives de la communauté : IREPS, CLB, IARC/CIRC, ORS, ARS
- Structure privées ou apparentées impliquées activement dans les démarches préventives : industrie pharmaceutiques (Sanofi Pasteur, etc.), Fondation Mérieux, Handicap international, etc.

    Public concerné et pré-requis :

Après accord écrit du responsable, sont admis à s'inscrire au D. U.:
- Professionnels de la santé et du social avec master ou équivalent en santé publique ou sciences sociales appliqués à la santé
- Docteurs en médecine (toutes spécialités)
- Docteurs en pharmacie
- Docteur sciences sociales
- Sages-femmes
- Professionnels du monde associatif ou des collectivités territoriales en lien avec la santé publique
- Internes à partir de la première année : internes en santé publique, internes en médecine spécialisée, internes en médecine générale, internes en pharmacie
- Profession paramédicales : physiothérapeute, ergothérapeute, psychomotricien.
- Les étudiants étrangers titulaires de diplômes équivalents sont autorisés à s’inscrire après avis du comité pédagogique

Effectif minimum (en dessous duquel le diplôme n’ouvrira pas) : 10 
Effectif maximum : 30

L’accord écrit du responsable d’enseignement est à fournir obligatoirement au dossier d’inscription

    Spécificités et conditions d'accès :
Les candidats répondant aux pré-requis, doivent déposer un dossier de candidature auprès du responsable pédagogique. Celui-ci, après examen du dossier et dans la limite de la capacité d'accueil, délivrera une autorisation écrite d'inscription.
L’accord écrit du responsable d’enseignement est à fournir obligatoirement au dossier d’inscription.
    Modalités d'inscription :
Responsable pédagogique
Philippe Vanhems

Informations administratives : 
Université Claude Bernard Lyon 1
Service des spécialités médicales
8 avenue Rockefeller
69373 Lyon cedex 08
04 78 77 70 00
    Modalités d'évaluation des connaissances :

L’assiduité est obligatoire. Elle conditionne l’autorisation à passer les examens. sauf cas de force majeure argumenté.  Les absences sont susceptibles d’empêcher les stagiaires de composer pour l’examen final.

Le DIU sera validé par une épreuve écrite finale de 2 heures (5 questions qui comptent pour 4 POINTS par question) et la soutenance d’un mémoire. La moyenne de 10/20 sera obligatoire aux 2 épreuves.

2 sessions - report possible sur 1 année pour la soutenance du mémoire à condition que l'épreuve écrite ai été validée

Le stage n’étant pas obligatoire mais proposé, la validation du stage ne rentre pas dans la validation du diplôme. En revanche le sujet du mémoire doit être validé par le comité pédagogique et l’encadrement assuré par un enseignant ou un professionnel impliqué dans le champ de la prévention.  Bien que le stage soit non obligatoire, il est recommandé aux étudiants d’essayer de s’insérer dans un contexte d’encadrement approprié.

    Intervenants :

Professeur Philippe Michel
Docteur Pauline Occelli
Professeur Philippe Vanhems 
Docteur Cédric Dananché
Docteur Anne-Marie Durand
Docteure Chloé Hamant
Professeur François Gueyffier
S. Erpeldinger
Docteur Jean-Baptiste Fassier
C. Lasset
Docteur Julie Haesebaert
Docteur Quitterie Reynaud
Tanguy Leroy
Arnaud Siméone
Marie Préau
M. Doumergue
Professeur Thierry Farge
Professeur Marie Fleury
C. Rioufol
Professeur Christian Chidiac
Professeur Florence Ader
Professeur Florent Valour
Docteur Laurent Cotte
Docteur Thomas Perpoint
C. Lasset
Professeur Béatrice Fervers
Professeur Sébastien Couraud
C. Caussy
J-A Nazare
Professeur Laurence Dubourg
Professeur Pierre Cochat
Professur Thierry Haumont
V. Cunin
B. Charbotel
M. Laville
A. Dima
S. Lafont
Professeur Marc Bonnefoy
Professeur Pierre Krolack-Salmon 
C. Falandry
Docteur Thomas Gilbert
Hanna Chainay
Emma Guillet-Descas
Brice Canada
Claire Perrin
B. Soulé

    Responsabilité du Parcours :
VANHEMS philippe
 philippe.vanhemsuniv-lyon1.fr
04.78.77.70.00
Lien vers Statistiques d’insertion professionnelle
Les enquêtes d’insertion professionnelle sont réalisées par l'Observatoire de la Vie Etudiante.
    Dates :

Prochaine session :

Programme à venir.

3 jours / mois sur 4 mois entre Février et Mai 2020
Date de la dernière mise-à-jour : 22/07/2019