Université Lyon 1
Arqus
Accueil  >>  Master  >> Electronique, énergie électrique, automatique  >>  M2 Energie électrique
  • Domaine : Masters du domaine SCIENCES ET TECHNOLOGIES
  • Diplôme : Master
  • Mention : Electronique, énergie électrique, automatique
  • Parcours : M2 Energie électrique
   
    Présentation :
Modalité de formation :
Nature de la Formation :
Diplôme national
Niveau de recrutement :
BAC+3, BAC+4
Niveau de sortie :
BAC+5
Durée de la formation :
2 semestres
Lieux de formation :
Cette formation est dispensée principalement sur le(s) site(s) suivant(s) :
  •   Villeurbanne - La Doua
  •   Ecully
Diplôme co-accrédité :
Cette formation est co-accréditée avec le(s) établissement(s) suivant(s) :
  • Université Jean Monnet Saint-Etienne
  • Ecole Centrale de Lyon
Langues d'enseignement :
  • FR  Français
    Secteurs disciplinaires concernés :
  • Electricité - Electronique - Automatique
Date de la dernière mise-à-jour : 29/04/2024
    Description de la formation :
Le parcours « Energie Electrique (EE) » du Master EEEA (Electronique - Énergie Électrique - Automatique) est une formation généraliste à Bac+5 dans ce domaine. Il couvre une grande partie des disciplines de l'«Electrical Engineering» au sens anglo-saxon, et il concerne aussi bien les composants que les systèmes. Il s'appuie sur la maîtrise des phénomènes électriques, électroniques et électromagnétiques et de leurs interactions avec l’environnement à des échelles dimensionnelles, temporelles et/ou énergétiques très différentes. Il débouche sur des métiers multiples et variés dans les domaines de l’EEEA au sein d’entreprises et laboratoires de recherche de tailles très diverses notamment, les industries concernées plus spécialement par la production, le transport, la distribution, la transformation et/ou l’utilisation de l’énergie électrique, l’aéronautique, l’automobile, les transports terrestres et maritimes, les énergies renouvelables, la domotique, la robotique, l’électrothermie, l’éclairage, ... Dans le contexte actuel, les termes « efficacité énergétique », « écoconception », « transition énergétique », « autonomie énergétique » placent plus que jamais le Vecteur Electricité au centre de l’évolution de notre société, ce qui offre des débouchés à des cadres et chercheurs.

Ce parcours, comme l'ensemble du master EEEA dont il dépend, est porté par l’Université Lyon 1 en co-habilitation avec l’Ecole Centrale de Lyon, et s'appuie notamment sur les enseignants-chercheurs et chercheurs de 4 grands laboratoires de recherche lyonnais, AMPERE (UMR5005) principalement, ainsi que CREATIS (UMR5220), INL (UMR5270) et LAGEPP (UMR 5007).

Le parcours EE s’articule autour d’une année M1 (semestres S7 et S8, total 60 ect), suivie d’une année M2 (semestres S9 et S10, total 60 ect). Outre des UE techniques/scientifiques de tronc commun ou de spécialité, la formation comporte en M1 et en M2 des UE de langues anglaise et de formation professionnelle. La validation d’une certification en langue niveau B1 est obligatoire pour l'attribution du diplôme.

Ce parcours peut s'effectuer en formation initiale, en formation continue, ainsi qu'en alternance.


Le parcours « Génie Electrique (GE) » couvre l’essentiel des disciplines de l'«Electrical Engineering» au sens anglo-saxon du terme. Il s’agit en particulier de l'électrotechnique, de la gestion de l'énergie électrique, de l'électronique de puissance et de l’automatique. Elle s'appuie sur la maîtrise des phénomènes électriques, électroniques et électromagnétiques et leurs interactions avec l’environnement à des échelles dimensionnelles, temporelles et/ou énergétiques très différentes. Ceci concerne aussi bien les composants que les systèmes.

Ce parcours forme des cadres pour le domaine industriel. Il peut également conduire au Doctorat et déboucher sur les métiers de l'enseignement supérieur et de la recherche.

    Compétences attestées :

Objectifs généraux: Concevoir, dimensionner, optimiser et/ou utiliser des composants/systèmes électriques/électromagnétiques dans le cadre de la génération, du transport, de la distribution, de la transformation, de la conversion, de la récupération et de l’utilisation de l’énergie électrique. Savoir associer ces composants et/ou systèmes. Comprendre et maîtriser les différents phénomènes et leur impact sur les performances des systèmes. Maitriser leur fonctionnement et leur commande. Maitriser l’efficacité énergétique. Connaître et limiter leurs interactions mutuelles et avec l’environnement. Savoir appliquer ces connaissances à des applications très diverses dans une large gamme de puissances, tensions, fréquences, courants (du mini au Giga !).

Plus généralement, acquisition de connaissances et compétences techniques et scientifiques s’étendant des composants aux systèmes dans les domaines de l’EEA, et en relation avec le Vecteur Electricité, notamment dans les domaines suivants : Electronique de puissance, Machines électriques, Production et transport de l'énergie électrique, Smart Grid, Energies Renouvelables, Phénomènes électroniques/électromagnétiques et simulation, Matériaux diélectriques, piézoélectriques et magnétiques, Comptabilité électromagnétique (CEM), Applications diverses de l’électromagnétisme (capteurs, chauffage, transmission Energie sans contact,….), Contrôle, Commande, Fiabilité, Diagnostic.

    Modalités d'évaluation :
Les Modalités de Contrôle des Connaissances (MCC) sont arrêtées annuellement par le Conseil d'Administration, sur proposition du Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire.
    Public concerné :
Pour l’admission en M1, les étudiants doivent avoir validé le niveau licence LMD ou 180 crédits ects pour la France (ou diplômes équivalents) et l’Union Européenne, ou au moins 3 années d’études supérieures pour les candidats hors UE. Sont notamment concernés pour l’UCBL, les étudiants ayant suivi la licence Science, Technologie, Santé  (STS), mention Electronique, Energie Electrique, Automatique (EEEA). De façon plus générale, sont concernés les étudiants ayant suivi un parcours équivalent ou proche, et motivés par l’approfondissement de cursus dans les domaines de l’électricité. Les candidatures d’étudiants d’autres licences des « Sciences Pour l’ingénieur » (SPI) sont également prises en compte.
    Modalités d'accès :

Suivant l'origine des étudiants les procédures suivantes sont ouvertes dans les différents établissements co-accréditants :

Campus France pour les étudiant-e-s étrangers relevant du dipositif :
    Responsabilité du Parcours :
SIXDENIER FABIEN
 fabien.sixdenieruniv-lyon1.fr
04.72.43.28.22
MARTIN CHRISTIAN
 christian.martinuniv-lyon1.fr
04.72.43.16.10
    Contact scolarité :
Scolarité du département GEP - Faculté des Sciences et Technologies
 scolarite.gepuniv-lyon1.fr
04.72.43.27.30
    Composante(s) de l'université responsable de cette formation :
Département - composante de Génie Electrique et des Procédés
    Liste des Unités d'Enseignement (UE) :
  • Année 1
    Liste des Unités d'Enseignement Stage :
Alternance en entreprise :
[UE Libre] semestre : 1 - NB Credits : 24 - Stages de 21 semaines : 15 mars-31 aout
    Statistiques d’insertion professionnelle :
Les enquêtes d’insertion professionnelle sont réalisées par l'Observatoire de la Vie Etudiante : accéder aux statistiques.
    Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) :
Lien fiche RNCP sur France Compétences
    Information sur l'alternance :
Calendrier de l'alternance