Accueil  >>  Licence  >>  Chimie  >>  Chimie  >>  Méthodes de séparation spectrométrie atomique
  • Domaine : Licences du domaine SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE
  • Diplôme : Licence
  • Mention : Chimie
  • Parcours : Chimie
  • Unité d'enseignement : Méthodes de séparation spectrométrie atomique
Nombre de crédits de l'UE : 6
Code APOGEE : CHM3002L
UE Obligatoire pour ce parcours
UE valable pour le semestre 6 de ce parcours
    Responsabilité de l'UE :
HERBRETEAU BERNARD
 bernard.herbreteauuniv-lyon1.fr
 bernard.herbreteauuniv-lyon1.fr
    Type d'enseignement
Nb heures *
Cours Magistraux (CM)
24 h
Travaux Dirigés (TD)
16 h
Travaux Pratiques (TP)
16 h
Total du volume horaire
56 h
* Ces horaires sont donnés à titre indicatif.
    Conditions d'accès à l'UE :
les atomes et la liaison chimique
    Programme - Contenu de l'UE :
Pour chaque technique, sont présentés, les principes fondamentaux de base, l'instrumentation, puis les procédures d'analyse. * Méthodes chromatographiques : Après une description des appareillages les plus courants, les grandeurs fondamentales thermodynamiques et cinétiques sont étudiées du point de vue théorique et pratique. La qualité d'une séparation est évaluée et optimisée grâce une bonne caractérisation des phases stationnaires (nature, quantité, particules, surface spécifique, greffage,...) et des phases mobiles (nature, propriétés physico-chimiques, débit,...). Des applications analytiques de la chromatographie en phase gazeuse ou liquide avec un mécanisme prépondérant de partage sont développées ainsi que la comparaison de ces deux techniques chromatographiques. * Spectrométrie atomique UV-visible : En s'appuyant sur les diagrammes des niveaux d'énergie atomique, sont présentées les techniques d'émission et d'absorption. En émission, la spectrométrie de flamme est une méthode bien adaptée à l'analyse des alcalins et des alcalino-terreux. La spectrométrie à étincelles est très implantée en métallurgie alors que les torches à plasma sont des instruments incontournables dans tous les grands centres d'analyse polyvalents. En absorption, la technique d'atomisation par la flamme est très présente dans les laboratoires, néanmoins, l'atomisation électrothermique est bien adaptée à l'analyse des micro-échantillons. * Analyse de phases cristallisées par diffraction X : Après une présentation des rayons X, la mise en oeuvre de la diffraction X sur échantillon poly-cristallin est proposée à l'aide d'un diffractomètre automatique permettant d'obtenir un diagramme dont l'interprétation conduit à identifier les phases cristallines présentes. * Fluorescence X : Cette méthode d'analyse, généralement non destructive, s'appliquant aussi bien à des solutions qu'à des solides est une méthode d'analyse élémentaire très pratiquée dans des domaines tels que ceux des produits pétroliers ou des ciments. Le traitement des spectres X est réalisé soit à l'aide d'une technique dispersive impliquant la mise en oeuvre de la diffraction X, soit à l'aide d'une technique non dispersive à l'aide d'un analyseur multicanal.
    Compétences acquises :
Méthodologiques :
Etre capable de choisir la méthode d'analyse appropriée pour répondre à une demande. Connaître les principaux paramètres qui gouvernent la qualité de l'analyse.

Techniques :
Chromatographie en phase liquide ou gazeuse, spectrométrie d'émission et d'absorption atomique de flamme, spectrométrie à étincelles, spectrométrie par plasma d'argon, diffractométrie automatique, fluorescence X.
    Modalités de contrôle des connaissances et Compétences 2018-2019 :
TypeLibelléNatureCoef. 
CTContrôle TerminalCT : Methode Separation Spectro atomiqEcrit session 1 / Ecrit session 24
CCContrôle ContinuCC : Methode Separation Spectro atomiqContrôle Continu2
    Liste des autres Parcours / Spécialité / Filière / Option utilisant cette UE :
Date de la dernière mise-à-jour : 26/03/2018
SELECT * FROM parcours INNER JOIN ue_parcours ON PAR_ID_FK=PAR_ID INNER JOIN mention ON MEN_ID = PAR_MENTION_FK WHERE PAR_ACTIVATE = 0 AND UE_ID_FK='267' ORDER BY UE_ID_FK ASC, PAR_ID_FK ASC