Accueil  >>  Master  >> Génie des procédés et des bio-procédés  >>  Génie des procédés physicochimiques
Langue des Descriptions :
  Etendu aux fiches UE.
  • Domaine : Masters du domaine SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE
  • Diplôme : Master
  • Mention : Génie des procédés et des bio-procédés
  • Parcours : Génie des procédés physicochimiques
Le plus de l'université Lyon 1 :
Cette formation est ouverte depuis plus de 15 ans.
Elle repose sur un ensemble de laboratoires de recherche en Génie des Procédés de l'agglomération lyonnaise. Ses enseignants réalisent leurs travaux de recherche dans ces laboratoires. 
Ell est en lien avec des organismes de recherches (CNRS, CEA, IFP, etc.) qui prennent regulièrement des étudiants de ce parcours M2 Recherche en stage de fin d'études.
La  plupart des étudiants diplômés poursuivent leur apprentissage à la recherche en réalisant une thèse dans un laboratoire en France. 

Présentation :
Modalité de formation :
  • Formation initiale
  • Formation continue
Formation diplomante
Nature de la Formation :
Diplôme national
Niveau de recrutement :
BAC+3, BAC+4
Niveau de sortie :
BAC+5
Durée de la formation :
4 semestres
Total du volume horaire :
1200h
Site web pour plus d'information :
http://fst-gep.univ-lyon1.fr/
Adresse web d'inscription :
https://ecandidat.univ-lyon1.fr/
Lieux de formation :
Cette formation est dispensée principalement sur le(s) site(s) suivant(s) :
  • Villeurbanne - La Doua
Diplôme co-accrédité :
Cette formation est co-accréditée avec le(s) établissement(s) suivant(s) :
  • Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne
Langues d'enseignement :
  • FR  Français
Description de la formation :
Ce parcours a pour vocation de former des étudiants provenant des licences en  Génie des Procédés (GP) ou équivalent. Cette formation s'appuie principalement sur les compétences et les enseignants chercheurs d'un laboratoire de l’Université Lyon 1 : le Laboratoire d’Automatique et de Génie des Procédés (LAGEP, UMR 5007).
Ce parcours présente une formation articulée autour des activités de recherche en génie des procédés du site lyonnais, à savoir le génie de la polymérisation, le génie des procédés catalytiques et particulaires, l’environnement, les procédés pharmaceutiques, l’élaboration et le traitement du solide, la modélisation et la commande des procédés.
Cette offre propose aux étudiants une double compétence Génie des Procédés – Automatique Industrielle. Ce profil présente un grand intérêt pour la prise en compte au plus tôt des contraintes de contrôle - commande pour le développement de nouveaux procédés et l'amélioration de procédés existants.
Ce parcours se concrétise pratiquement par un stage de fin d'étude obligatoire de 5 à 6 mois, dans un secteur industriel  ou en recherche, dans un laboratoire public (Université, CNRS, CEA, IFP, etc.) ou dans un laboratoire de R&D industriel.
Résumé de la formation :
Le domaine industriel concerné par le Génie des procédés est vaste : on parle des industries de procédés comme l’industrie chimique, l’industrie agro-alimentaire, l’industrie de l’énergie, l’industrie pharmaceutique … qui se caractérisent par des transformations importantes de la matière. En tant que discipline scientifique et de recherche, le Génie des procédés fournit des outils nécessaires à l’activité d’ingénierie des procédés : recherche et développement, conception et optimisation, sécurisation et contrôle des procédés. Il se situe donc résolument parmi les sciences pour l'ingénieur. Compte tenu de ses domaines privilégiés d’application, le Génie des procédés a par ailleurs de fortes interactions avec la chimie, la science des matériaux et la physico-chimie. Il apporte un point de vue complémentaire à ces disciplines par une approche globale privilégiant l'étude et la maîtrise de nombreux processus interdépendants et leur modélisation. En région Avergne-Rhône-Alpes, l’industrie chimique est structurée au niveau du pôle de compétitivité « Chimie – Environnement ». Le Génie des Procédés a donc une forte implication dans le domaine de l’industrie chimique, en particulier au travers de projets de recherche dans les domaines du génie des procédés de polymérisation, du génie des procédés catalytiques et de l’environnement. Par ailleurs, un projet concernant la modélisation et la commande des procédés a été proposé au niveau de ce pôle. L’offre de formation en génie des procédés au niveau Master se trouve donc en adéquation avec les objectifs du pôle. De plus, les industries agroalimentaires occupent une place importante au sein du tissu industriel (450 entreprises de plus de 20 salariés). Toutefois, cette industrie est caractérisée par le fait de la prédominance de beaucoup de PME PMI.
Public concerné et pré-requis :
  •  En M1 :

Etudiants ayant acquis 180 ECTS de la Licence STS mention GEGP parcours Génie des Procédés.

Des étudiants ayant suivi un parcours de type Chimie-Physique peuvent aussi envisager de suivre ce parcours sous réserve qu’ils aient suivi quelques UE de base en Génie des Procédés.

 

  • En M2 :

Les étudiants ayant acquis 60 ECTS du M1 GEGP sont automatiquement admis en M2.

S’agissant des élèves inscrits en dernière année d’école d’ingénieur, les élèves de l’Ecole Supérieure de Chimie – Physique – Electronique de Lyon (ESCPE Lyon) sont pour l’instant les principaux concernés. Un enseignement de base en Génie des Procédés leur ait dispensé en première et deuxième année d’école. Compte tenu de ces éléments, il leur sera accordé au moins 60 crédits pour une inscription au Master GEGP en vue de suivre le parcours à vocation recherche.

Le Master GEGP étant organisé avec l’INSA de Lyon, cette offre est adaptée aux étudiants du département Génie Energétique et Environnement (en particulier ceux suivant l’option Génie des Procédés Environnement).

Ces étudiants peuvent s’inscrire à ce Master sous réserve de l’accord des responsables de l’INSA de Lyon et des possibilités laissées par les emplois du temps. Il leur sera aussi accordé au moins 60 crédits pour une inscription en vue de suivre le parcours à vocation recherche.

Compétences acquises dans cette formation :

Être capable de dimensionner des appareillages pour les opérations unitaires de transformation de la matière et de transfert d'énergie : niveau expert

Être capable de diagnostiquer un procédé dans le domaine de l'industrie chimique, pharmaceutique et pétrochimique : niveau approfondi

Assurer la modélisation d'un procédé industriel pour le dimensionnement et la supervision : niveau expert

Maîtrise de logiciels de simulations des systèmes dynamiques : niveau approfondi

Stage : Acquérir une formation pratique en milieu professionnel : niveau approfondi

Langue vivante : Être capable de comprendre l'anglais technique du domaine : niveau approfondi

Communication : Savoir rédiger des comptes-rendu d'analyse et de conclusions : niveau de base

Animation : Être capable de s'insérer et de travailler en équipe : niveau de base

Modalités d'inscription :
Modalités d'évaluation des connaissances :

Chaque UE fait l’objet de contrôle(s) suivant les règles de « Modalités de Contrôle des Connaissances » en vigueur à l’UCBL. Une UE est acquise et capitalisable à partir de 10/20. Un semestre (30 ects) est acquis et capitalisable à partir de 10/20. Pour chaque semestre, un mécanisme de compensation entre UE existe sans ou avec notes minima suivant le semestre. Le M1 est acquis à partir de 10/20 : un mécanisme de compensation existe entre semestres 1 et 2 avec note minimum. Le M2 est acquis à partir de 10/20 : il n’y a pas de compensation entre semestres 3 et 4.

Effectifs des années antérieures :

Les effectifs depuis 2005 sont les suivants :
2012/2013 : 9
2011/2012 : 9

Taux de réussite des années antérieures :
Les taux de réussite sont les suivants :
2011/2012 : 100%
2010/2011 : 66%
2009/2010 : 100%
Responsabilité du Parcours :
VESSOT CRASTES severine
0472431863
Contact scolarité :
SCOLARITé DU DéPARTEMENT GEP - FACULTé DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES
04 72 43 16 78
Composante(s) de l'université responsable de cette formation :
Faculté des Sciences et Technologies / Dépt. de Génie Electrique et des Procédés
Liste des Unités d'Enseignement (UE) :
UE survolée :
Validation pour 1 semestre (30 cts)
S1
Sécurité des Procédés
3*
Base des phénomènes de transport
6*
Connaissance de l'entreprise TriP
3*
Base scientifique pour la maitrise des procédés en IAA
6*
Anglais pour la communication professionnelle niveau 1
3*
Séchage industriel
3*
Commande et Supervision de Systèmes Continus
3*
Capteurs et instrumentation 1
3*
S2
Identification paramétrique
3*
Réacteurs Polyphasiques
6*
Méthode numérique pour le Génie des procédés
3*
Génie des procédés de polymérisation
3*
Procédés d'élaboration du solide
3*
Stage M1 en Milieu Industriel
6*
Statistiques et Analyse de Données
3*
Modélisation thermodynamique de la matière
3*
S3
Anglais pour la communication professionnelle niveau 2
3*
Modélisation dynamique et simulation des procédés
6*
Ingénierie des procédés
6*
Cristallisation des produits organiques
3*
Hydrodynamique dans les procédés
6*
Séchage et Lyophilisation
3*
Génie des procédés catalytiques
3*
S4
Stage M2
30*
UE Obligatoire
UE Optionnelle
UE Libre
* Nombre de crédits de l'UE
Semestre 1
Description:
2 choix d'ECTS : - 3 ECTS parmi les 9 ECTS d'anglais listées ici - 6 ECTS parmi les (9 ECTS listés ici+d'autres UE complètement libres au choix). Semestre entièrement commun avec un autre parcours de ce master : parcours professionnel GP.
Semestre 3
Description:
1 choix d'ECTS : - 6 ECTS parmi les ECTS listés ici + d'autres complétement au choix non listés ici.
S1-UE1 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Sécurité des Procédés (3 cts)

S1-UE2 [UE Obligatoire] (6 Crédits) :
Base des phénomènes de transport (6 cts)

S1-UE3 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Connaissance de l'entreprise TriP (3 cts)

S1-UE4 [UE Obligatoire] (6 Crédits) :
Base scientifique pour la maitrise des procédés en IAA (6 cts)

S1-UE5 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Anglais pour la communication professionnelle niveau 1 (3 cts)

S1-UE6 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Séchage industriel (3 cts)

S1-UE7 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Commande et Supervision de Systèmes Continus (3 cts)

S1-UE8 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Capteurs et instrumentation 1 (3 cts)

S2-UE1 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Identification paramétrique (3 cts)

S2-UE2 [UE Obligatoire] (6 Crédits) :
Réacteurs Polyphasiques (6 cts)

S2-UE3 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Méthode numérique pour le Génie des procédés (3 cts)

S2-UE4 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Génie des procédés de polymérisation (3 cts)

S2-UE5 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Procédés d'élaboration du solide (3 cts)

S2-UE6 [UE Obligatoire] (6 Crédits) :
Stage M1 en Milieu Industriel (6 cts)

S2-UE7 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Statistiques et Analyse de Données (3 cts)

S2-UE8 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Modélisation thermodynamique de la matière (3 cts)

S3-UE1 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Anglais pour la communication professionnelle niveau 2 (3 cts)

S3-UE2 [UE Obligatoire] (6 Crédits) :
Modélisation dynamique et simulation des procédés (6 cts)

S3-UE3 [UE Obligatoire] (6 Crédits) :
Ingénierie des procédés (6 cts)

S3-UE4 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Cristallisation des produits organiques (3 cts)

S3-UE5 [UE Obligatoire] (6 Crédits) :
Hydrodynamique dans les procédés (6 cts)

S3-UE6 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Séchage et Lyophilisation (3 cts)

S3-UE7 [UE Obligatoire] (3 Crédits) :
Génie des procédés catalytiques (3 cts)

S4-UE1 [UE Obligatoire] (30 Crédits) :
Stage M2 (30 cts)

Les enquêtes d’insertion professionnelle sont réalisées par l'Observatoire de la Vie Etudiante.
Lien vers Statistiques d’insertion professionnelle
Poursuites d'études et débouchés

Ces professionnels peuvent prétendre, entre autre, aux métiers suivants :

Chargé / Chargée d'analyses et de développement - Chargé / Chargée de mission en R&D Sélectionne dans son domaine des données quantitatives ou qualitatives et en assure le suivi régulier ou ponctuel pour la direction, le service utilisateur ou les usagers. Interprète et met en place des informations, des indicateurs statistiques. Apprécie des situations, effectue un diagnostic, dégage des tendances ou élabore des prévisions dans le cadre d'analyses et d'études spécifiques. peut aussi être amené à préconiser des choix ou à fournir des outils d'aide à la décision. Peut aussi animer une équipe de collaborateurs. (ROME H1210 et H1206)

Ingénieur / Ingénieure de gestion de la production, d'essais Etudie, met au point, définit et optimise les méthodes de fabrication et la gestion de la production. Planifie et organise la production des différentes unités en fonction des commandes et des délais de réalisation. Conçoit et met en place les conditions optimales d'exécution du travail, et en suit le déroulement. Ordonne et gère les flux de matières et de produits. Participe à l'évolution des équipements productifs. Anime et dirige des équipes de techniciens ou de cadres. Peut se spécialiser en méthodes ou en ordonnancement-planification. Peut aussi lancer les opérations de production. (ROME H1401et H1402)

Ingénieur / Ingénieure d'étude-recherche-développement Conçoit, définit et effectue les travaux de conception et de développement des nouveaux produits ou des nouveaux procédés en milieu industriel, ainsi que les études d'amélioration des produits et procédés existants. Réalise des recherches appliquées, des études, des mises au point, des analyses, des essais, ou la mise en œuvre des innovations. Est plutôt spécialisé dans une grande entreprise, et plutôt polyvalent dans une PME. Anime et dirige des équipes de techniciens ou de cadres. Peut aussi négocier et gérer le budget de son service. (ROME H1210)

Ingénieur / Ingénieure de production Participe à la détermination des objectifs de production dont il est responsable (coûts, délais, qualité, quantité). Organise, met en œuvre, optimise et suit la fabrication en fonction de ces objectifs. Contribue à l'élaboration de la politique d'évolution des moyens de production et à l'amélioration des produits et des procédés. Assume des responsabilités techniques variables selon la taille de l'entreprise, sa localisation, les quantités produites, le nombre de références, le niveau et l'organisation hiérarchique, le degré d'automatisation... Anime et dirige des équipes d'ouvriers, de techniciens ou de cadres. Gère le budget de son service, et parfois l'ensemble d'une unité de production. (ROME H2502)

Ingénieur / Ingénieure de maintenance Assure le maintien en bon état des équipements, du matériel, des infrastructures et des bâtiments. Définit et optimise les moyens à mettre en œuvre pour maintenir ou améliorer les performances de l'appareil productif en termes de coûts et de taux d'utilisation des machines. Participe aux projets d'investissements en équipements productifs nouveaux. Anime et dirige des équipes de techniciens ou de cadres. Est plutôt polyvalent dans un service interne de maintenance et plutôt spécialisé chez un prestataire de services. Peut aussi négocier et gérer le budget de son service. (ROME I1102)

Ingénieur / Ingénieure de projet affaires Etudie la faisabilité de contrats de réalisation de projets industriels particuliers (biens d'équipement...) et spécifiques à chaque client. Dans le cadre d'entreprises ayant pour vocation la mise en œuvre de ces contrats, en détermine et négocie le contenu, en tenant compte des spécificités de chaque client. Gère les projets en optimisant les paramètres coût, délais et qualité et coordonne leur exécution (études, fabrication, mise en service). Peut participer directement aux travaux d'études liés aux projets. Anime et dirige des équipes de techniciens ou de cadres. Peut prospecter le marché. Peut aussi assurer un service après-vente. (ROME H1102)

Thèse de doctorat L'obtention du Master GEGP peut naturellement conduire l'étudiant à préparer une thèse de doctorat. Dans le contexte Lyonnais, il y a plusieurs laboratoires d'appui. Après la thèse de doctorat, ces diplômés trouvent des débouchés professionnels dans le domaine de la recherche publique (enseignant universitaire, CNRS, Etc...)ou dans les entreprises du secteur. (ROME K2108)

Enseignant / Enseignante (CAPES, CAPET, Agrégation) après concours de recrutement de professeurs de la fonction publique, généralement via les ESPE et l'Université et/ou l'ENS (ROME K2107)

Métiers (en référence à Vocasciences)
Au vue des connaissances et des compétences acquises durant la formation, des stages réalisés et/ou des concours réussis, les diplômés de cette formation peuvent prétendre aux métiers suivants :
 Chargé de recherche Directeur études, recherche et développement Enseignant chercheur Ingénieur de recherche Responsable de laboratoire de recherche
Secteurs disciplinaires concernés :
  • Chimie
  • Environnement - Ecologie
  • Electricité - Electronique - Automatique
  • Matériaux
  • Sciences de l'ingénieur

Activités socio-économiques en lien avec la formation :
  • Energie
  • Chimie
  • Matériaux
  • Recherche et développement scientifique
  • Industrie
L'Université Claude Bernard Lyon1 a développé des liens à l'international avec de nombreuses universités étrangères. En génie des procédés, en une moyenne de 1 à 3 étudiants effectuent une année de formation à l'étranger le plus souvent en M1. Cette année à l'étranger, après accord avec les responsables de la formation, permet par équivalence, de valider l'année suivie.
En M2 Recherche, cela se traduit par un stage de recherche dans une université étrangère ou dans un centre de Recherche et Développement d'un industriel à l'étranger (Canada, Belgique, Allemagne, etc.)
  
A titre d'exemple, une liste d'universités ayant acceuillies des étudiants du parcours génie des procédés :

  • Université Mc Gill à Montréal (langue anglaise)
  • Univerité Laval à Québec (langue française)
  • Ecole polytechnique de Monréal (langue française)
  • Université McMaster , Hamilton, Ontarion, Canada (langue anglaise)
  • Université de Waterloo, Canada (langue anglaise)
  • Université d'état de Louisiane, USA (langue anglaise)
  • etc.....
Date de la dernière mise-à-jour : 15/06/2017