Accueil  >>  Master  >>  Santé publique
:: Description de la formation :

La mention Santé publique s’inscrit parfaitement dans deux des trois thèmes fédérateurs portés par l’université Claude Bernard Lyon 1 (UCBL) que sont la Santé et l’Environnement, ainsi que dans le thème Biosanté et société porté par la COMUE dans le cadre de la candidature IDEX2. La volonté est également forte pour l’UCBL de soutenir la recherche conduite en partenariat avec les établissements de recherche nationaux (EPST) et le secteur hospitalier. Dans le domaine de la Santé, l’UCBL soutient fermement le développement de recherches multidisciplinaires.

La mention Santé publique forme des chercheurs de haut niveau, à l’interface Sciences –Santé, et intègre largement les nouvelles orientations (« big data», e-learning, simulations en médecine systémique).


L’objectif de cette formation
est l’acquisition des outils méthodologiques nécessaires à la mise en œuvre d’une démarche de recherche - production à l’interface entre les sciences et la santé.

Pour les étudiants des cursus scientifiques, ce master s’inscrit dans le cadre de la poursuite de leur formation initiale vers différents métiers de la santé publique. Les parcours proposés associent le côté opérationnel de la formation proposée au niveau master tout en ouvrant la possibilité d’une poursuite de cursus en thèse.

Pour les étudiants du secteur santé (médecine, odontologie, pharmacie, maïeutique, école vétérinaire) ce master apporte une formation en santé publique dans le cadre d’un double cursus orienté recherche.

Pour les étudiants en école d’ingénieur, ce master apporte une formation complémentaire en biomédecine quantitative dans les secteurs de la recherche faisant appel aux technologies les plus avancées.

:: Poursuites d'études et débouchés :

Débouchés professionnels - La mention Santé publique forme :

- Des biostatisticiens, des biomathématiciens et des bioinformaticiens pour les secteurs industriels ou académiques de la recherche en santé,

- Des professionnels du développement du médicament, industriels ou académiques, experts en méthodologie des essais cliniques, formés aux méthodes modernes d’investigation et à la modélisation numérique,

- Des épidémiologistes spécialistes des études et des grands domaines de risques sanitaires, des spécialistes de la gestion des risques associés aux pratiques de soins et des spécialistes de la sécurité des patients,

- Des professionnels de la planification, de la gestion et de l’évaluation des actions de santé publique et communautaire en population,

- Des experts des méthodes d’évaluation des pratiques et des organisations (Health Service Research), des experts des méthodes d’évaluation des résultats des soins et des évaluations médico et pharmaco économiques (Clinical Research).

B3S (Biostatistique, Biomathématique, Bio-informatique et Santé) (P Roy, D Maucort-Boulch)

Débouchés : Biostatisticiens, Biomathématiciens et des Bioinformaticiens pour les secteurs industriels ou académiques de la recherche en santé.

 

PHAME (PHArmacologie, Modélisation et Essais cliniques) (F Gueyffier, M Tod)

Débouchés : Professionnels du développement du médicament, industriels ou académiques, experts en méthodologie des essais cliniques, formés aux méthodes modernes d’investigation et à la modélisation numérique.

 

EPIRIS (EPIdémiologie et gestion des RISques) (Ph Vanhems, V Piriou)

Débouchés : Epidémiologistes spécialistes des études et des grands domaines de risques sanitaires, des spécialistes de la gestion des risques associés aux pratiques de soins et des spécialistes de la sécurité des patients.

 

ASP (Action de Santé Publique) (F Chauvin)

Débouchés : Professionnels de la gestion et de l’évaluation des actions de santé publique, et de l’éducation des patients

 

HS-CR (Health Service and Clinical Research-Services de Santé et Recherche Clinique) (C Colin, H-M Späth)

Débouchés : Professionnels des études d’évaluation en santé et des études pharmaco- et médico-économiques (chargés d’études, conseillers qualité) et en recherche clinique (Chef de projet, attachés de recherche clinique senior, chargés d’études, coordinateurs d’études). 

:: Effectifs des années antérieures :
50 étudiants en M1

20 à 30 maximum en M2
:: Règles de compensations :
:: Responsable de la Mention :
ROY pascal
0478862184
:: Responsable M1 :
RABILLOUD-FERRAND MURIEL
0472413367
:: Contact scolarité :
ALLOIN BEATRICE
0478777509
:: Composante(s) de l'université responsable de cette formation :
Département de Biologie Humaine
M1 MSP - 
L’objectif du M1 est d’apporter aux étudiants une formation leur permettant d’accéder à toutes les spécialisation offertes en M2, et donc l’acquisition de bases méthodologiques, en particulier dans les domaines de l’épidémiologie, de la recherche clinique, de l’évaluation en santé, de la pharmacologie et de la biostatistique.

M2 – Cinq Parcours

B3S (Biostatistique, Biomathématique, Bio-informatique et Santé)

(P Roy, D Maucort-Boulch)

Ce parcours intègre deux orientations qui apparaissent de plus en plus complémentaires. Il forme des biostatisticiens pour l'analyse des essais thérapeutiques et des études épidémiologiques dans différents domaines (cancer, maladies cardiovasculaires, maladies infectieuses, …), et des bioinformaticiens pour l’identification de biomarqueurs associés au diagnostic, au pronostic ou à la réponse thérapeutique. Cette orientation correspond à l’intégration de plus en plus importante des données de la biologie moderne (analyse du génome, du transcriptome, du protéome ; identification de marqueurs génétiques de susceptibilité ; séquençage de nouvelle génération de l’ADN) et des nouvelles techniques d’imagerie médicale, pour la réalisation des études et la prise en charge des patients (médecine personnalisée). Cette évolution bénéficie d’une collaboration mise en place entre les universités, les écoles d’ingénieurs  et les laboratoires institutionnels et industriels.

 

PHAME (PHArmacologie, Modélisation et Essais cliniques) (F Gueyffier, M Tod)

Ce parcours forme des étudiants aux concepts et méthodes de l’évaluation et de l’innovation en thérapeutique notamment pharmacologique, et aux possibilités d’optimisation offertes par la modélisation in silico tout au long de la vie des thérapeutiques : identification des cibles moléculaires, conception du modèle thérapeutique, modélisation pharmacocinétique-pharmacodynamique, identification des répondeurs et de la population cible de la thérapeutique, optimisation des thérapeutiques, optimisation du développement industriel du médicament, modélisation de l’impact de santé publique. Il s’agit de former des professionnels en capacité de gestion de projets, de mise en œuvre d’un plan de développement, de conception de stratégies d’optimisation.

 

EPIRIS (EPIdémiologie et gestion des RISques) (Ph Vanhems, V Piriou)

Ce parcours apporte une formation à la méthodologie en épidémiologie, et une formation ciblée sur la gestion des risques sanitaires, champ professionnel dont l’importance est croissante. Ce parcours forme des praticiens gestionnaires des risques associés aux soins et des spécialistes en charge de lutter contre les infections nosocomiales, ce secteur connaissant un développement considérable dans les systèmes de santé. Il s’agit de fournir aux étudiants les connaissances, les méthodes et les outils permettant : de décrire les évènements indésirables ayant un impact individuel sur la santé des malades (infection, perte de chance, séquelles diverses) et au niveau du système de santé (organisation, coût, image), d'analyser les facteurs associés à l'apparition de ces évènements (facteurs de risques, facteurs protecteurs), de gérer des risques liés aux activités de soins et à leurs conséquences environnementales, de participer à la formation des futures responsables de gestion des risques (médecins, pharmaciens, scientifiques) et des futurs cadres de santé.

 

ASP (Action de Santé Publique) (F Chauvin)

Ce parcours comprend un tronc commun consacré aux méthodes au sens large (méthodes qualitatives, approches qualitatives, conception et planification de projets, gestion de projets, politique de Santé). L’orientation Promotion et Education à la Santé forme des spécialistes de la planification et de l’évaluation des actions de santé publique et communautaire en population pour les structures de recherche, d'observation et d'évaluation en santé (INPES, InVS) (chargés de recherche), et pour les structures gérant des actions et programmes : collectivités territoriales, établissements publiques ou privés de santé, réseaux, associations (chargés de projet). Elle intègre les notions nécessaires de socio-anthropologie et d’éthique de l’intervention en Santé Publique. L’orientation Psychologie comprend une mutualisation d’UE avec le parcours Promotion et éducation pour la santé du master Psychologie sociale, du travail et des organisations  (coaccrédité entre l’université Lyon2 et l’Ecole Centrale de Lyon), et l’orientation Health Service Research une forte mutualisation avec le parcours Health services and clinical research de notre mention.

 

HS-CR (Health Service and Clinical Research-Services de Santé et Recherche Clinique) (C Colin, H-M Späth)

Le parcours Health Services and Clinical  Research (HS-CR) (Service de Santé et Recherche Clinique) sera  adossé à l’équipe de recherche HESPER (Health Service and Performance Research) créée en janvier 2016. La double orientation de ce parcours intègre la formation aux concepts et aux méthodes dans trois domaines : (1) l’évaluation des  pratiques et des organisations (Health Service Research), (2) l’évaluation des résultats des soins (Clinical Research) et (3) l’évaluation médico- et pharmaco-économique (Economic Evaluation in Health Care).

:: Liste des Parcours :
:: Capacité d’accueil en M1 : 50
:: Candidatures :
• Dates de campagne de recrutement : du 01-04-2017 au 17-07-2017
Attention : Ces dates recouvrent l'ensemble des étapes de la campagne de recrutement (dépôt des candidatures, examen des dossiers de candidatures, gestion des candidatures sur listes d'attentes, etc.). Pour connaître les dates limites de dépôt des candidatures pour cette formation, veuillez-vous reporter au calendrier accessible sur ecandidat.
• Mentions de Licence conseillées :
  • Économie
  • Économie et gestion
  • Informatique
  • Mathématiques
  • Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales
  • Psychologie
  • Sciences de la vie
  • Sciences de la vie et de la Terre
  • Sciences pour la santé
  • Sciences pour l'ingénieur
  • Sciences sanitaires et sociales
  • Sociologie
• Prérequis :
Acquisition de bases en méthodologie de la recherche
• Modalité d'examen des candidatures : Dossier Entretien
:: Dossier - pièces à fournir :
  • Relevé de notes du baccalauréat
  • Diplôme du baccalauréat
  • Relevé de notes de la Licence ou du diplôme de 1er cycle donnant droit à l'accès au Master
  • Diplôme de 1er cycle donnant droit à l'accès au Master
  • Attestation de réussite au diplôme
  • Lettre de motivation
  • Curriculum vitae détaillé
  • Pièce d'identité
  • Descriptif du projet professionnel
  • Niveau de langue en français : Évaluation Campus France ou au cours d’un entretien pour les étudiants étrangers
  • Productions personnelles : Références de publications, de présentations lors de congrès, expériences à l’étranger
  • Lettres de recommandation: 1
  • Autres : Lettres de recommandation non obligatoire
• Adresse de dépôt de candidature :
https://ecandidat.univ-lyon1.fr/#!candidatCreerCompteView