Université Lyon 1
Université de Lyon
Arqus
Accueil  >>  Master  >> Génie des procédés et des bio-procédés  >>  M2 Génie des procédés physicochimiques
Langue des Descriptions :
  Etendu aux fiches UE.
  • Domaine : Masters du domaine SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE
  • Diplôme : Master
  • Mention : Génie des procédés et des bio-procédés
  • Parcours : M2 Génie des procédés physicochimiques
Le plus de l'université Lyon 1 :
Cette formation est ouverte depuis plus de 15 ans.
Elle repose sur un ensemble de laboratoires de recherche en Génie des Procédés de l'agglomération lyonnaise. Ses enseignants réalisent leurs travaux de recherche dans ces laboratoires. 
Ell est en lien avec des organismes de recherches (CNRS, CEA, IFP, etc.) qui prennent regulièrement des étudiants de ce parcours M2 Recherche en stage de fin d'études.
La  plupart des étudiants diplômés poursuivent leur apprentissage à la recherche en réalisant une thèse dans un laboratoire en France. 

   
    Présentation :
Modalité de formation :
Formation diplômante
Nature de la Formation :
Diplôme national
Niveau de recrutement :
BAC+3, BAC+4
Niveau de sortie :
BAC+5
Durée de la formation :
4 semestres
Total du volume horaire :
minimum :1200h
Adresse web d'inscription :
https://ecandidat.univ-lyon1.fr/
Lieux de formation :
Cette formation est dispensée principalement sur le(s) site(s) suivant(s) :
  • Villeurbanne - La Doua
Diplôme co-accrédité :
Cette formation est co-accréditée avec le(s) établissement(s) suivant(s) :
  • Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne
Langues d'enseignement :
  • FR  Français
    Secteurs disciplinaires concernés :
  • Chimie
  • Environnement - Ecologie
  • Electricité - Electronique - Automatique
  • Matériaux
  • Sciences de l'ingénieur
    Activités socio-économiques en lien avec la formation :
  • Energie
  • Chimie
  • Matériaux
  • Recherche et développement scientifique
  • Industrie
Date de la dernière mise-à-jour : 10/06/2022
    Description de la formation :

Le domaine industriel concerné par le Génie des procédés est vaste : on parle des industries de procédés comme l’industrie chimique, l’industrie agro-alimentaire, l’industrie de l’énergie, l’industrie pharmaceutique … qui se caractérisent par des transformations importantes de la matière. En tant que discipline scientifique et de recherche, le Génie des procédés fournit des outils nécessaires à l’activité d’ingénierie des procédés : recherche et développement, conception et optimisation, sécurisation et contrôle des procédés. Il se situe donc résolument parmi les sciences pour l'ingénieur. Compte tenu de ses domaines privilégiés d’application, le Génie des procédés a par ailleurs de fortes interactions avec la chimie, la science des matériaux et la physico-chimie. Il apporte un point de vue complémentaire à ces disciplines par une approche globale privilégiant l'étude et la maîtrise de nombreux processus interdépendants et leur modélisation. En région Avergne-Rhône-Alpes, l’industrie chimique est structurée au niveau du pôle de compétitivité « Chimie – Environnement ». Le Génie des Procédés a donc une forte implication dans le domaine de l’industrie chimique, en particulier au travers de projets de recherche dans les domaines du génie des procédés de polymérisation, du génie des procédés catalytiques et de l’environnement. Par ailleurs, un projet concernant la modélisation et la commande des procédés a été proposé au niveau de ce pôle. L’offre de formation en génie des procédés au niveau Master se trouve donc en adéquation avec les objectifs du pôle. De plus, les industries agroalimentaires occupent une place importante au sein du tissu industriel (450 entreprises de plus de 20 salariés). Toutefois, cette industrie est caractérisée par le fait de la prédominance de beaucoup de PME PMI.

    Résumé de la formation :
Le domaine industriel concerné par le Génie des procédés est vaste : on parle des industries de procédés comme l’industrie chimique, l’industrie agro-alimentaire, l’industrie de l’énergie, l’industrie pharmaceutique … qui se caractérisent par des transformations importantes de la matière. En tant que discipline scientifique et de recherche, le Génie des procédés fournit des outils nécessaires à l’activité d’ingénierie des procédés : recherche et développement, conception et optimisation, sécurisation et contrôle des procédés. Il se situe donc résolument parmi les sciences pour l'ingénieur. Compte tenu de ses domaines privilégiés d’application, le Génie des procédés a par ailleurs de fortes interactions avec la chimie, la science des matériaux et la physico-chimie. Il apporte un point de vue complémentaire à ces disciplines par une approche globale privilégiant l'étude et la maîtrise de nombreux processus interdépendants et leur modélisation. En région Avergne-Rhône-Alpes, l’industrie chimique est structurée au niveau du pôle de compétitivité « Chimie – Environnement ». Le Génie des Procédés a donc une forte implication dans le domaine de l’industrie chimique, en particulier au travers de projets de recherche dans les domaines du génie des procédés de polymérisation, du génie des procédés catalytiques et de l’environnement. Par ailleurs, un projet concernant la modélisation et la commande des procédés a été proposé au niveau de ce pôle. L’offre de formation en génie des procédés au niveau Master se trouve donc en adéquation avec les objectifs du pôle. De plus, les industries agroalimentaires occupent une place importante au sein du tissu industriel (450 entreprises de plus de 20 salariés). Toutefois, cette industrie est caractérisée par le fait de la prédominance de beaucoup de PME PMI.
    Compétences attestées :

Être capable de dimensionner des appareillages pour les opérations unitaires de transformation de la matière et de transfert d'énergie : niveau expert

Être capable de diagnostiquer un procédé dans le domaine de l'industrie chimique, pharmaceutique et pétrochimique : niveau approfondi

Assurer la modélisation d'un procédé industriel pour le dimensionnement et la supervision : niveau expert

Maîtrise de logiciels de simulations des systèmes dynamiques : niveau approfondi

Stage : Acquérir une formation pratique en milieu professionnel : niveau approfondi

Langue vivante : Être capable de comprendre l'anglais technique du domaine : niveau approfondi

Communication : Savoir rédiger des comptes-rendu d'analyse et de conclusions : niveau de base

Animation : Être capable de s'insérer et de travailler en équipe : niveau de base

    Poursuites d'études :

Thèse de doctorat L'obtention du Master GPBP peut naturellement conduire l'étudiant à préparer une thèse de doctorat. Dans le contexte Lyonnais, il y a plusieurs laboratoires d'appui. Après la thèse de doctorat, ces diplômés trouvent des débouchés professionnels dans le domaine de la recherche publique (enseignant universitaireCNRS, etc.) ou dans les entreprises du secteur. 

    Modalités d'évaluation :

Chaque UE fait l’objet de contrôle(s) suivant les règles de « Modalités de Contrôle des Connaissances » en vigueur à l’UCBL. Une UE est acquise et capitalisable à partir de 10/20. Un semestre (30 ects) est acquis et capitalisable à partir de 10/20. Pour chaque semestre, un mécanisme de compensation entre UE existe sans ou avec notes minima suivant le semestre. Le M1 est acquis à partir de 10/20 : un mécanisme de compensation existe entre semestres 1 et 2 avec note minimum. Le M2 est acquis à partir de 10/20 : il n’y a pas de compensation entre semestres 3 et 4.

    Public concerné :

Pour l'accès en M1, les étudiants ayant acquis 180 ECTS de la Licence STS mention GEGP parcours Génie des Procédés peuvent postuler en M1 GPBP.

Des étudiants ayant suivi un parcours de type Chimie-Physique peuvent aussi envisager de suivre ce parcours sous réserve qu’ils aient suivi quelques UE de base en Génie des Procédés.

Pour l'accès en M2 GPP, les étudiants doivent acquérir 60 ECTS lors d'un M1 en Génie des Procédés, Génie Chimique.

 

    Modalités d'accès :
    Responsabilité du Parcours :
VESSOT CRASTES SEVERINE
04.72.43.18.63
    Contact scolarité :
DEPARTEMENT MéCANIQUE scolarité
 scolarite.mecaniqueuniv-lyon1.fr
    Composante(s) de l'université responsable de cette formation :
Département - Composante de Mécanique
    Liste des Unités d'Enseignement (UE) :
  • Année 1
  • Année 2
Année 1
Description:
2 choix d'ECTS : - 3 ECTS parmi les 9 ECTS d'anglais listées ici - 6 ECTS parmi les (9 ECTS listés ici+d'autres UE complètement libres au choix). Semestre entièrement commun avec un autre parcours de ce master : parcours professionnel GP.
A1: Bloc 1 [UE Libres] (30 Crédits) :
   Anglais pour la communication professionnelle niveau 2 (3 ECTS) MGCLG02M
   Automatique des systèmes dynamiques linéaires 1 (3 ECTS) GEP1178M
   Contrôle qualité et hygiène alimentaire (6 ECTS) MGC1123M
   Cristallisation des produits organiques (3 ECTS) MGC2483M
   Formulation et chimie des aliments (3 ECTS) MGC1127M
   Génie des procédés catalytiques (3 ECTS) MGC2484M
   Génie des procédés de polymérisation (3 ECTS) MGC1117M
   Génie fermentaire et biotransformation (6 ECTS) MGC1124M
   Génie industriel alimentaire (3 ECTS) MGC1126M
   Hydrodynamique dans les procédés 2 (3 ECTS) MGC2489M
   Identification paramétrique (3 ECTS) MGC1115M
   Ingénierie des procédés (6 ECTS) MGC2487M
   Méthode numérique pour le génie des procédés (3 ECTS) MGC1116M
   Modélisation dynamique et simulation des procédés (6 ECTS) MGC2485M
   Modélisation thermodynamique de la matière (3 ECTS) MGC1119M
   Principales filières de transformation 1 (6 ECTS) MGC1125M
   Procédés d'élaboration du solide (3 ECTS) MGC1118M
   Procédés des milieux dispersés (3 ECTS) MGC2488M
   Réacteurs polyphasiques (6 ECTS) MGC1114M
   Séchage et Lyophilisation (3 ECTS) MGC2486M
   Stage et projet profressionnel (6 ECTS) CHM1293M
   Stage M1 en milieu industriel (6 ECTS) MGC1122M
   Stage M2 (30 ECTS) MGC2490M
   Statistiques (3 ECTS) MGC1120M
   Techniques d'Intelligence Artificielle (IA) pour robotique (3 ECTS) MGC1079M

    Statistiques d’insertion professionnelle :
Les enquêtes d’insertion professionnelle sont réalisées par l'Observatoire de la Vie Etudiante :
lien vers Statistiques d’insertion professionnelle
    Métiers (en référence à Vocasciences) :
Au vue des connaissances et des compétences acquises durant la formation, des stages réalisés et/ou des concours réussis, les diplômés de cette formation peuvent prétendre aux métiers suivants :
 Chargé de recherche 
 Directeur études, recherche et développement 
 Enseignant chercheur 
 Ingénieur de recherche 
 Responsable de laboratoire de recherche 
L'Université Claude Bernard Lyon1 a développé des liens à l'international avec de nombreuses universités étrangères. En génie des procédés, en une moyenne de 1 à 3 étudiants effectuent une année de formation à l'étranger le plus souvent en M1. Cette année à l'étranger, après accord avec les responsables de la formation, permet par équivalence, de valider l'année suivie.
En M2 Recherche, cela se traduit par un stage de recherche dans une université étrangère ou dans un centre de Recherche et Développement d'un industriel à l'étranger (Canada, Belgique, Allemagne, etc.)
  
A titre d'exemple, une liste d'universités ayant acceuillies des étudiants du parcours génie des procédés :

  • Université Mc Gill à Montréal (langue anglaise)
  • Univerité Laval à Québec (langue française)
  • Ecole polytechnique de Monréal (langue française)
  • Université McMaster , Hamilton, Ontarion, Canada (langue anglaise)
  • Université de Waterloo, Canada (langue anglaise)
  • Université d'état de Louisiane, USA (langue anglaise)
  • etc.....