Université Lyon 1
Université de Lyon
Arqus
Accueil  >>  Diplômes Inter Universitaires en Santé  >> DIU Santé  >>  Cancer chez l'adolescent et le jeune adulte
Langue des Descriptions :
  Etendu aux fiches UE.
  • Domaine : Diplômes Inter Universitaires en Santé
  • Diplôme : Diplôme Inter-Universitaire (DIU)
  • Mention : DIU Santé
  • Parcours : Cancer chez l'adolescent et le jeune adulte
    Présentation :
Modalité de formation :
Durée de la formation :
2 semestres
Date de la dernière mise-à-jour : 20/09/2022
    Liste des étudiants (Exclusivement réservé à l'usage des enseignants) :
 Veuillez vous identifier :
    Description de la formation :

Universités participantes : Université Claude Bernard Lyon 1 – Université d’Angers – Université Paris 7 Diderot

En France les adolescents et jeunes adultes (AJA) sont définis par la tranche d’âge 15-25 ans. Toutefois, dans d’autres pays, et parce que l’adolescence débute avant 15 ans, cette population englobe parfois les plus jeunes à partir de 12-13 ans et l’adulte peut être considéré comme jeune jusqu’à 39 ans. Dans le système de soins français, entre 15 et 18 ans les jeunes sont traités soit en service de médecine d’adulte soit en service pédiatrique. La prise en charge des AJA se retrouve alors morcelée entre ces deux organisations de soins.

La première conséquence est une grande hétérogénéité thérapeutique, les traitements étant souvent différents entre pédiatrie et médecine d’adulte. La deuxième conséquence est que peu de structures répondent aux besoins de cette population de patients dont les spécificités sociales et psychiques sont, par ailleurs, reconnues par l’OMS.

La nécessité d’une prise en charge spécifique des AJA atteints de cancer s’est progressivement imposée en France depuis le début des années 2000, en miroir de ces enjeux à la fois sociétaux mais aussi psychiques qui se jouent dans cette phase de transition entre l’enfance et l’âge adulte.

Sous la tutelle des Professeurs Jean Yves Blay (Université Claude Bernard à Lyon, président du réseau hospitalier français Unicancer), Nicolas Boissel (Université Paris, président de GO AJA) et Mario Campone (Faculté de Santé de Angers, président délégué d’Unicancer), cette formation propose 6 modules autours de l’AJA atteint de cancer.

C’est dans un contexte de nécessité d’une prise en charge spécifique des AJA atteints de cancer, qu’est pensé ce diplôme qui a comme principal objectif de répondre à une demande de formation de médecins oncologues et radiothérapeutes, spécialistes d’organe, pédiatres et infirmiers travaillant au quotidien au contact de ces patients. Les échanges et les rencontres permettront de tisser des liens entre les différents professionnels de santé autour de cette thématique, avec toujours comme objectif l’amélioration de la prise en charge globale des jeunes.

Cette réflexion autour de cette prise en charge spécifique, initiée lors des Etats Généraux des malades atteints de cancer organisée par la Ligue Contre le Cancer en 1998, a été relayée par des associations comme Jeunes Solidarité Cancer puis par l’INCa dans les Plans Cancer 2 et 3.

L’idée fait son chemin aussi bien au sein des associations de patients que des équipes soignantes et des instances officielles.

C’est ainsi qu’une prise en charge adaptée des adolescents et jeunes adultes devient une action forte du « Plan Cancer 2009-2013 », renforcée dans le « Plan cancer 2014-2019 », porté par l’INCa. Durant la même période, est créé le Groupe Onco-Hématologie Adolescents et Jeunes Adultes (GO AJA) afin d’accompagner cette dynamique, de fédérer les programmes existants et de susciter l’émergence de nouvelles structures spécifiques.

Le cancer de l’Adolescent Jeune Adulte est un sujet relativement récent. Il reste encore de nombreux défis dans l’accompagnement de ces malades. Nous pensons que cette formation peut améliorer les connaissances scientifiques, humaines et sociales des personnes accompagnant les AJA tout en consolidant le réseau de soins assurant une prise en charge experte et dédiée.


A l’issue de la formation les stagiaires seront capables de :

  • Maitriser les principaux cancers de l’AJA : épidémiologie, histoire naturelle, traitement, suivi et complications.
  • Connaitre les différents soins de support s’articulant autour de l’AJA atteint de cancer.
  • Apprivoiser les grands enjeux de cette population : fertilité, intégration socio-professionnelle, place des paires.
  • Avoir les outils concernant les situations complexes de cette population : addiction, soins palliatifs, douleur, place des parents.

Le DIU est décomposé en 6 modules organisés sur plusieurs sites d’enseignement.

Module 1 – L’Adolescent Jeune Adulte face au cancer : généralités et complexité ;

Module 2 – Les tumeurs solides : du diagnostic à l’après cancer ;

Module 3 – Les tumeurs solides : fertilité et sexualité ;

Module 4 – Maladies hématologiques et soins de support ;

Module 5 – Accompagnements psycho-socio-éducatifs ;

Module 6 – Mise en pratique et simulation.

Chaque module comporte 2 jours de formation (74 h au total). Afin de répondre aux besoins de chacun, les 6 modules sont organisés en présentiel (2 à Lyon, 3 à Paris et 1 à Angers). Enfin, les membres du comité pédagogique composé de médecins et de professionnels paramédicaux sont attentifs à l’encadrement et l’organisation de chaque module.

    Modalités d'évaluation :

Assiduité à l’enseignement : l’assiduité est obligatoire à 80% ; Elle conditionne l’autorisation à passer les examens. Les états de présence seront communiqués à l’Université pour suivi de l’assiduité.

Les 6 modules seront évalués par un QCM en ligne à la fin de chacun d’eux comprenant 1 QCMs de 20 items par module.  L’organisateur du module sera en charge de la réalisation du module.

Réalisation d’un mémoire

Pour être déclaré admis, il faut avoir été présent à 80% des cours, avoir plus de la moyenne à 4 modules sur 6, avoir la moyenne au mémoire.

Nombre de sessions : 1

Il n’y aura pas de rattrapage, ni de redoublement.

    Spécificités et prérequis :

Chaque candidat devra transmettre au coordonnateur de l’Université organisatrice la copie de ses diplômes, son CV et une lettre de motivation.

Les candidatures seront transmises aux membres de la commission de recrutement soit le conseil pédagogique constitué des 3 membres de chaque université pour analyse de la demande. Les candidats seront ensuite informés de la décision finale de la commission par le coordonnateur ou son responsable.

Les inscriptions seront assurées, en roulement annuel, par l’une des 3 universités.

    Public concerné :
Public concerné

Salariés (centre de santé conventionné), Autres salariés (y compris hospitaliers), Etudiants.

Profession médicales et para-médicales, internes, médecins de toutes spécialités, infirmiers du service d’AJA, selon les critères définis par le jury de recrutement.

Pré requis/Niveau exigé

Docteur en médecine français, CEE ou étrangers, ou internes en médecine, toute spécialité ayant un exercice régulier en oncologie (DES oncologie ou de radiothérapie, chirurgie à composante oncologique, spécialiste d’organe, psychiatrie), infirmiers, psychologues.

Autres professionnels après étude du dossier.
    Modalités d'accès :

Responsables de l'enseignement :
Pr Jean-Yves BLAY
04 78 78 51 26

Secrétariat (candidatures, renseignements pédagogiques, programme) :

genevieve.leroy@lyon.unicancer.fr
audrey.charroin@lyon.unicancer.fr

Informations administratives :
Université Claude Bernard Lyon 1
Bureau des DU/DIU
8 avenue Rockefeller 69373 Lyon cedex 08
scolarite.du-capamedecine@univ-lyon1.fr

    Responsabilité du Parcours :
BLAY JEAN-YVES
 jean-yves.blaylyon.unicancer.fr
    Contact scolarité :
Scolarité DU Santé
 scolarite.du-capamedecineuniv-lyon1.fr
    Composante(s) de l'université responsable de cette formation :
Faculté de Médecine Lyon Est
    Statistiques d’insertion professionnelle :
Les enquêtes d’insertion professionnelle sont réalisées par l'Observatoire de la Vie Etudiante : accéder aux statistiques.