Université Lyon 1
Université de Lyon
Arqus
Accueil  >>  Master  >> Information et médiation scientifique et technique  >>  M2 Epistémologie et Ingénierie de la Science Ouverte
Langue des Descriptions :
  Etendu aux fiches UE.
  • Domaine : Masters du domaine SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES
  • Diplôme : Master
  • Mention : Information et médiation scientifique et technique
  • Parcours : M2 Epistémologie et Ingénierie de la Science Ouverte
Le plus de l'université Lyon 1 :
Le Master IMST, et plus particulièrement son parcours EISO, est la seule formaton de niveau Master sépcialisée dans les compétences et les métiers des modalités ouvertes et collaboratives de la science, communément désignées par Science Ouverte.
Le Master organise pour son M1 et pour son M2 une Masterclasse dont l'organisation est confiée aux étudiants, dont le programme comporte une dimensions internationale, et faisant partie intégrante des modalités pédagogiques et d'évaluation du travail des étudiants.
   
    Présentation :
Modalité de formation :
Nature de la Formation :
Diplôme national
Diplôme national
Durée de la formation :
2 semestres
Lieux de formation :
Cette formation est dispensée principalement sur le(s) site(s) suivant(s) :
  • Villeurbanne - La Doua
Langues d'enseignement :
  • FR  Français
    Secteurs disciplinaires concernés :
  • Documentation
  • Sciences humaines et sociales
  • Communication
    Activités socio-économiques en lien avec la formation :
  • Diffusion de la culture scientifique et technique
Date de la dernière mise-à-jour : 06/01/2023
    Description de la formation :

Le parcours Epistémologie et Ingénierie de la Science Ouverte (EISO) relève de la mention « Information et Médiation Scientifique et Technique – IMST » qui n’est présente dans aucun autre établissement académique de la Région Rhône-Alpes Auvergne.

EISO, parcours professionnel et de recherche, accueille des étudiants qui se destinent à acquérir les compétences numériques et info-communicationnelles associées à la mise en oeuvre des médiations numériques et au déploiement des modalités de la gestion, de l’évaluation, de la représentation de la production scientifique, via le Web et les plateformes de réseaux sociaux. EISO accueille donc des étudiants souhaitant s’orienter vers les nouveaux métiers de l’ingénierie de la diffusion des savoirs scientifiques vers les publics académiques et les citoyens ou vers la recherche rattachée à ces nouvelles modalités.

Ce parcours permet aux étudiant.es issus des parcours scientifiques qui souhaitent orienter la suite de leurs cursus vers la gestion et/ou la diffusion des savoirs scientifiques numériques, d’acquérir une double compétence.

Le parcours Epistémologie et Ingénierie de la Science Ouverte (EISO) relève de la mention « Information et Médiation Scientifique et Technique – IMST » qui n’est présente dans aucun établissement académique de la Région Rhône-Alpes Auvergne.

EISO, parcours professionnel et de recherche, accueille des étudiants qui se destinent à acquérir les compétences numériques et info-communicationnelles associées à la mise en oeuvre des médiations numériques et au déploiement des modalités de la gestion, de l’évaluation, de la représentation de la production scientifique, via le Web et les plateformes de réseaux sociaux. EISO accueille donc des étudiants souhaitant s’orienter vers les nouveaux métiers de l’ingénierie de la diffusion des savoirs scientifiques vers les publics académiques et les citoyens ou vers la recherche rattachée à ces nouvelles modalités.

Ce parcours permet aux étudiant.es issus des parcours scientifiques qui souhaitent orienter la suite de leurs cursus vers la gestion et/ou la diffusion des savoirs scientifiques numériques, d’acquérir une double compétence.

    Compétences attestées :
  • mettre en place d’un plan de gestion de données,
  • réaliser une recherche bibliographique avancée avec des bases de données spécialisées
  • réaliser une expertise bibliométrique (d’une thématique, d’un laboratoire, d’un établissement…) ;
  • mettre en place d’un système d’information documentaire,
  • implémenter et gérer une archive ouverte,
  • élaborer un plan stratégique de médiation scientifique numérique,
  • évaluer la production scientifique d’un établissement ;
  • concevoir en lien avec les équipes de recherche des outils de consultation et d’exploitation des données
    Poursuites d'études :

Les entreprises et les organismes les plus concernés et les plus intéressés par cette formation sont ceux dont les activités sont en lien avec la recherche et l’innovation dans le secteur des sciences de la vie, mais également dans les sciences humaines et sociales. De l’industrie pharmaceutique, à l’industrie chimique, aux institutions académiques et à leurs services pour la recherche ou services aux chercheurs, en passant par l’industrie de l’édition scientifique, ou les établissements académiques de recherche (Universités, EPST, …), tous ces acteurs sont en demande de compétences d’ingénierie de la science ouverte et sont prêtes à intégrer des diplômés du Master.

Les métiers visés par le Master représentent une nouvelle niche professionnelle qui se développe rapidement. Les intitulés sont encore le plus souvent proposés dans leur version anglophone, mais ils tendent à se « francophoniser ». Voici donc une liste indicative des intitulés des postes les plus recherchés, auxquels le Master ISO prépare :

  • Chargé de soutien à la Science Ouverte (Open Science Support Officer)
  • Responsable de la communication scientifique (Head of Scholarly Communication) 
  • Gestionnaire de données de la recherche (Data Manager)
  • Curateur de données de la recherche (Data Curator)
  • Gestionnaire de contenus numériques (Digital Content Manager)
  • Gestionnaire des connaissance (Knowledge Manager)
  • Responsable d’archive ouverte (Repository librarian)
  • Médiateur scientifique numérique (Outreach)
  • Conseiller Science Ouverte
  • Coordinateur d’édition académique numérique ouverte (Open Publishing Coordinator)
  • Formateur (Open Access, Open Science Educator)
  • Bibliomètre (Bibliometrician)
  • Consultant en stratégie de diffusion des savoirs scientifiques (Strategic Research Consultant)
  • Taxonomist/Ontologiste
    Modalités d'évaluation :
Les évaluations sont sousmis aux modalités du contrôle continu. Les contrôles prennent différentes formes de manière à évaluer les connaissances théoriques, méthodologiques et les savoirs faire pratiques des étudiantes et des étudiants.
La construction d'argumentaires, les études de cas, les audits, les mises en situation, les exposés, les devoirs sur tables, les QCM ou bien core les cas pratiques. Cette typologie des épreuves
    Spécificités et prérequis :
- Un parcours de licence scientifique (sciences de la vie, sciences humaines, sciences sociales, ...)
- Un stage d'observation, une expérience professionnelle
- Une lettre de motivation présentant le projet professionnel de l'étudiant, et indiquant à quel(s) métier(s) il ou elle souhaite se consacrer
    Public concerné :
Le profil attendu des étudiants est cellui des parcours des licences générales scientifques (sciences, sciences de la vie, sciences humaines, sciences sociales, ...) souhitant développer une double compétence en information, médiation et communication scientifique.
Les étudiants titulaires d'un Master (sciences de la vie, sciences humaines, sciences sociales, ...) souhaitant acquérir une double compétence pour s'orienter vers un panel plus large des métiers de la diffusion de la culture scientifique font également partie du vivier du rectement du Master IMST.
    Responsabilité du Parcours :
BOUKACEM-ZEGHMOURI CHERIFA
04.72.44.58.34
    Contact scolarité :
HANACHI SARRA
 sarra.hanachiuniv-lyon1.fr
04.72.43.27.30
    Composante(s) de l'université responsable de cette formation :
Département - Composante d'Informatique
    Liste des Unités d'Enseignement (UE) :
  • Année 1
    Statistiques d’insertion professionnelle :
Les enquêtes d’insertion professionnelle sont réalisées par l'Observatoire de la Vie Etudiante : accéder aux statistiques.
    L'international dans la formation :

Les étudiants du Master seront fortement encouragés à réaliser des stages (M1 ou M2) à l’étranger, particulièrement en Europe (Suisse, Allemagne, Grande Bretagne, Espagne, Irlande, Ecosse).

Les partenariats acquis dans le cadre des travaux de recherche avec les responsables du Master et des membres de l’équipe pédagogique (Respectivement : le Cerne et l’EPFL, Université d’Humboldt, Université de Lèon, Limerick Institute of Technology et Université de Glasgow), de même que les établissements de l'alliance Arqus dont fait partie l'UCBL feront partie des établissements à même d'accueillir des étudiants en stage.

Ces stages à l’étranger représenteront une passerelle de l’insertion professionnelle des étudiants diplômés du Master qui vient de ses métiers où la pratique se déploiera nécessairement dans un contexte international. De plus, compte tenu du développement du cadre de la science ouverte, les nombreux postes disponibles et amenés à être ouverts dans les prochaines années, nécessiteront une bonne connaissance de la scène internationale.

    Conseiller en matière de mobilité des étudiants :
KABACHI NADIA
 nadia.kabachiuniv-lyon1.fr
04.72.43.15.49