Université Lyon 1
Université de Lyon
Arqus
Accueil  >>  Licence  >>  Mathématiques  >>  Cursus préparatoire aux écoles d'ingénieurs du réseau Polytech de type intégré  >>  Mécanique des systèmes de solides et de points matériels
  • Domaine : Licences du domaine SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE
  • Diplôme : Licence
  • Mention : Mathématiques
  • Parcours : Cursus préparatoire aux écoles d'ingénieurs du réseau Polytech de type intégré
  • Unité d'enseignement : Mécanique des systèmes de solides et de points matériels
Nombre de crédits de l'UE : 6
Code APOGEE : MGC2014L
UE Libre pour ce parcours
UE valable pour le semestre 1 de ce parcours
    Responsabilité de l'UE :
CHEZE LAURENCE
 laurence.chezeuniv-lyon1.fr
VINKOVIC IVANA
 ivana.vinkovic-descotesuniv-lyon1.fr
 ivana.vinkovicuniv-lyon1.fr
    Type d'enseignement
Nb heures *
Cours Magistraux (CM)
30 h
Travaux Dirigés (TD)
30 h
Travaux Pratiques (TP)
0 h
Durée de projet en autonomie de l'étudiant (PRJ)
0 h
Durée du stage
0 h
Effectifs Cours magistraux (CM)
210 étudiants
Travaux dirigés (TD)
35 étudiants
Travaux pratiques (TP)
18 étudiants

* Ces horaires sont donnés à titre indicatif.

    Pré-requis :

Mécanique du point : Introduction à la dynamique – calculs vectoriels et matriciels – dérivation de fonctions du temps – intégration (simple, double, triple).

    Compétences attestées (transversales, spécifiques) :

-        Savoirs :

L’étudiant doit être capable d’employer les principaux outils mathématiques utiles en physique : calculs algébriques de base, calculs vectoriels en 2D et 3D, changement de base (3D), multiplication d’une matrice par un vecteur, dérivations de fonctions du temps, intégration (simple, double, triple).

L’étudiant doit être capable d’identifier un torseur.

L’étudiant doit être capable de calculer les torseurs cinématiques, cinétiques et dynamiques ainsi que l’énergie cinétique d’un solide ou d’un système de solides dans un mouvement quelconque.

L’étudiant doit comprendre la modélisation cinématique et dynamique des liaisons mécaniques classiques (parfaites ou avec frottement de glissement).

L’étudiant doit être capable d’écrire les formules issues du Principe Fondamental de la Dynamique et du Théorème de l’énergie cinétique pour un système constitué de solides et de points matériels.

 

 

-        Savoir-faire :

L’étudiant doit être capable d’utiliser la relation de transport sur le champ de moment d’un torseur et de reconnaitre un torseur particulier.

L’étudiant doit être capable de calculer la vitesse et l’accélération d’un point lié ou non à un solide.

L’étudiant doit savoir utiliser la composition des mouvements.

L’étudiant doit être capable d’écrire les torseurs cinématiques et d’efforts transmissibles des liaisons mécaniques classiques (parfaites ou avec frottement de glissement).

L’étudiant doit être capable d’écrire (en étant guidé sur son cheminement) les équations de la mécanique générale en appliquant le Principe Fondamental de la Dynamique ou le Théorème de l’énergie cinétique.

 

-        Savoir-être :

 L’étudiant doit s’assurer de la pertinence du résultat obtenu et présenter son analyse et ses calculs avec rigueur (en particulier dans les notations).

    Programme de l'UE / Thématiques abordées :

Il s’agit de former les étudiants à la cinématique du solide parfait et à la dynamique des systèmes de solides parfaits et de points matériels.

La partie cinématique aborde ainsi le torseur cinématique, les changements de référentiels et la composition des mouvements, ainsi que le contact entre solides parfaits et le paramétrage d'un système.

Pour aborder la dynamique, on rappelle les lois de newton qui sont alors étendues aux systèmes de points en interaction par des forces centrales, ce qui amène l’énoncé contemporain du principe fondamental et les nécessaires notions de cinétique qui lui sont associées. La cinétique du solide parfait est développée à travers les notions de torseurs cinétique et dynamique, ainsi que celle des systèmes de solides et de points matériels. Enfin, le principe fondamental et ses diverses conséquences sont étudiés, à travers
les théorèmes généraux, le théorème de l’énergie cinétique et ses applications à la conservation de l’énergie mécanique.

La notion de torseur, qui est en général nouvelle pour les étudiants, est introduite au tout début du cours, dans un chapitre qui fait suite à des révisions de calcul.

La modélisation des liaisons mécaniques (parfaites et soumises au frottement) est détaillée. Le dernier chapitre décrit la mise en équations générale d'un système de solides. 

    Liste des autres Parcours / Spécialité / Filière / Option utilisant cette UE :
Date de la dernière mise-à-jour : 13/04/2018
SELECT * FROM parcours INNER JOIN ue_parcours ON PAR_ID_FK=PAR_ID INNER JOIN mention ON MEN_ID = PAR_MENTION_FK WHERE PAR_ACTIVATE = 0 AND UE_ID_FK='8242' ORDER BY UE_ID_FK ASC, PAR_ID_FK ASC