Université Lyon 1
Université de Lyon
Arqus
Accueil  >>  Licence  >>  Mathématiques  >>  LAS Mathématiques pour l'enseignement  >>  Statique et introduction à la résistance des matériaux
  • Domaine : Licences du domaine SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE
  • Diplôme : Licence
  • Mention : Mathématiques
  • Parcours : LAS Mathématiques pour l'enseignement
  • Unité d'enseignement : Statique et introduction à la résistance des matériaux
Nombre de crédits de l'UE : 3
Code APOGEE : MGC2013L
UE Libre pour ce parcours
UE valable pour le semestre 1 de ce parcours
    Responsabilité de l'UE :
CHEZE LAURENCE
 laurence.chezeuniv-lyon1.fr
    Type d'enseignement
Nb heures *
Cours Magistraux (CM)
15 h
Travaux Dirigés (TD)
15 h
Travaux Pratiques (TP)
0 h
Durée de projet en autonomie (PRJ)
0 h
Durée du stage
0 h
Effectif Cours magistraux (CM)
210 étudiants
Effectif Travaux dirigés (TD)
35 étudiants
Effectif Travaux pratiques (TP)
18 étudiants

* Ces horaires sont donnés à titre indicatif.

    Pré-requis :

Mécanique des systèmes de  solides et de points matériels : MGC2014L – calculs vectoriels - intégration (simple).

    Compétences attestées (transversales, spécifiques) :

-        Savoirs :

L’étudiant doit être capable d’employer les principaux outils mathématiques utiles en physique : calculs algébriques de base, calculs vectoriels en 2D et 3D, changement de base (3D), intégration (simple).

L’étudiant doit être capable de définir une contrainte, décrire les sollicitations élémentaires. 

L’étudiant doit comprendre la modélisation des actions mécaniques des liaisons classiques (parfaites ou avec frottement de glissement).

L’étudiant doit être capable d’écrire les formules issues du Principe Fondamental de la Statique pour un système constitué de solides.

 

-        Savoir-faire :

L’étudiant doit être capable d’utiliser la relation de transport sur le champ de moment d’un torseur de forces.

L’étudiant doit être capable de calculer la charge répartie sur une portion de poutre (intégrale simple).

L’étudiant doit pouvoir expliquer la courbe classique d’un essai de traction (notion d’élasticité, plasticité). 

L’étudiant doit être capable d’écrire les torseurs d’efforts transmissibles des liaisons mécaniques classiques (parfaites ou avec frottement de glissement), en 3D ou dans le plan de symétrie du système.

L’étudiant doit être capable de mettre en œuvre la méthodologie générale de résolution d’un système en équilibre statique (en appliquant le Principe Fondamental de la Statique à différents sous-systèmes).

L’étudiant doit être capable de calculer les efforts internes le long de la ligne moyenne d’une poutre (dans le plan).

 

-        Savoir-être :

 L’étudiant doit s’assurer de la pertinence du résultat obtenu et présenter son analyse et ses calculs avec rigueur (en particulier dans les notations).

    Programme de l'UE / Thématiques abordées :

L’objectif est d’apprendre à modéliser les liaisons mécaniques, parfaites ou non et les actions mécaniques courantes (ressorts, fluide au repos, pesanteur, …); puis d’apprendre à faire le bilan et mettre en équations un système de solides indéformables en statique pour calculer les efforts de liaison.

Dans un second temps, la notion de solide déformable est introduite, avec la description des différentes sollicitations des matériaux, l’analyse de la courbe « contrainte-déformation » classique (zone élastique, zone plastique) et l’énoncé de la loi de Hooke.

Après introduction de la notion d’état de contrainte, on traite seulement le cas des poutres en donnant la démarche à suivre pour calculer les efforts internes le long de la ligne moyenne. Ces notions sont illustrées sur des exemples simples.

Date de la dernière mise-à-jour : 30/05/2018
SELECT * FROM parcours INNER JOIN ue_parcours ON PAR_ID_FK=PAR_ID INNER JOIN mention ON MEN_ID = PAR_MENTION_FK WHERE PAR_ACTIVATE = 0 AND UE_ID_FK='8389' ORDER BY UE_ID_FK ASC, PAR_ID_FK ASC